Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

En direct d'Intermot - Triumph : la Bonneville rappelle son chromosome T214

Dans Moto / Salon

,

En direct d'Intermot - Triumph : la Bonneville rappelle son chromosome T214

Chez Triumph la Bonneville s'assure toujours d'un triomphe. D'ailleurs, pourquoi Bonneville ? Parce que T214. Les Britanniques ont décidé de nous faire un rappel sur l'histoire et de la manière la plus agréable qui soit. Plutôt que le tableau noir, ils nous sortent une déclinaison bleue et blanche de la classique. Qui nous ramène à l'an de grâce 1956.


A cette époque, un certain John Allen est allé sur le site de Bonneville pour battre un record de vitesse. Une opération réussie avec une pointe homologuée à un peu plus de 344 km/h. Pour l'époque, ça voulait dire beaucoup et en 1959, Triumph a trouvé matière à s'inspirer en baptisant une de ses motos... Bonneville. Qui perpétue encore la tradition.


Mais que la Ninja H2 se rassure. Pour autant, avec ce modèle, Triumph n'a pas ressorti la Thunderbird 650 à réaction. Non. On trouve là une T100 plus consensuelle et accessible qui arbore néanmoins les couleurs du moment de l'exploit. Les chromes ont disparu alors que le phare se fait plus menu. Ce qui donne un joli genre.


En direct d'Intermot - Triumph : la Bonneville rappelle son chromosome T214


Maintenant attention, il faudra être vif comme l'éclair pour l'avoir puisque seulement 1 000 seront disponibles. Et les commandes sont à passer dès le mois d'octobre. Sinon, il y aura aussi une ligne de vêtements pour se mettre au diapason.



Portfolio (3 photos)

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire