Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

En direct du salon de la moto 2011, rencontre avec Xavier Williart responsable marketing chez RMF (distributeur Husqvarna pour la France)

Dans Moto / Equipement

En direct du salon de la moto 2011, rencontre avec Xavier Williart responsable marketing chez RMF (distributeur Husqvarna pour la France)

RMF, trois lettres incontournables dans le paysage moto français tant côté TT que route ou circuit. Avec des noms présents au catalogue depuis des années tels que Sidi, Schuberth ou Fox, des marques propres comme Mac Adam ou l'arrivée depuis peu de Quadro ou Husqvarna, la société troyenne est là et bien là…


Xavier Williart, responsable marketing du groupe nous parle d'Husqvarna.


Comment s'est passé l'arrivée de Husqvarna dans le groupe ?


  • Xavier Williart : « Officiellement depuis le 16 juillet dernier mais réellement depuis septembre du fait des vacances d'été… mais nous avions fait un vrai travail préparatoire en amont.

Pour l'instant le démarrage est positif avec des chiffres dans nos objectifs sachant qu'un gros retard s'est fait sur les 8 premiers mois de l'année. Sur les 4 derniers mois nous avons un objectif d'une centaine de machine par mois… ce que nous faisons.


Une réelle nécessité de bâtir un réseau qualitatif s'impose avec des partenaires capables de distribuer la marque correctement. La distribution d'un produit c'est toujours un trio entre 3 choses : une bonne marque, un bon distributeur capable d'être un vrai intervenant en donnant tous les supports nécessaires (support technique, mécanique et autres) et un réseau de détaillants capables de transmettre cette idée au client final qui doit être en mesure de trouver le modèle voulu relativement facilement. »


Quel est l'objectif actuel ?


  • Xavier Williart : « Sur les 18 prochains mois notre cible principale est le réseau avec sa structuration, son organisation et sa formation. Notre idée n'est pas de proposer un chapelet de points de vente mais plutôt 100 à 110 points de vente (actuellement il y en a environ 70 repartis de manière relativement homogène) correctement dispatchés dans la France. Mais ils doivent réellement s'impliquer avec la marque et investir tant du côté des locaux que du personnel qui se devra d'être qualifié et de suivre une formation adéquate…

On donne donc depuis la dernière semaine de septembre des cours de formation pour la partie atelier mais aussi aide à la vente. Nous avons actuellement certains manques sur certains modèles. Husqvarna est victime de son succès. Je prends par exemple le cas de la 449 TC qui a séduit plus que ce que l'on pouvait présager car boudée par le passé. Il semble normal avec cette logique que la marque rationne sa production pour ne pas avoir de surstock. Alors il vrai qu'il y a un manque actuellement qui ne sera pas définitif avec l'arrivée des versions 2013 dès mai/ juin prochain… »


Le cheval de bataille de la marque devient le secteur routier ?


  • Xavier Williart : « Oui et non. Le segment routier était existant par le passé mais aujourd'hui on met un peu plus le projecteur sur lui avec la Nuda. Ce n'est pas pour autant que nous allons oublier le cross, l'enduro et même le supermotard qui reste à l'heure actuelle un point important. L'objectif est de faire des machines qui ont de la profondeur en donnant au client le meilleur de tout ce que l'on sait faire. On le voit, par exemple, en enduro avec nos 4 temps qui sont extrêmement performants. »

En direct du salon de la moto 2011, rencontre avec Xavier Williart responsable marketing chez RMF (distributeur Husqvarna pour la France)


Va-t-il y avoir dans un avenir proche d'autres modèles routiers en complément de la Nuda et de la Nuda R ?


  • Xavier Williart : « La Nuda est la première d'une longue série avec par exemple la Strada qui est plus un prémisse très marqué de ce qui va arriver courant 2012 qu'un concept bike pur et dur. Il y a une vraie logique dans tout ça avec l'arrivée d'une gamme road dans un avenir proche. L'évolution ne touchera pas d'ailleurs que la route mais aussi l'enduro. La marque Husqvarna en général évolue et pas uniquement sur un ou deux produits…»

Côté tarif vous avez une politique agressive notamment avec le 511 qui est particulièrement bien placé ?


  • Xavier Williart : « L'objectif est avant tout le client final. Des synergies sont possibles tant au niveau du châssis que du moteur avec la possibilité de faire des économies d'échelle et donc d'avoir des machines extrêmement compétitives avec un tarif maintenu et placé, 511 et autres ».

Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Your post has moved the dbetae forward. Thanks for sharing!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire