Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

En direct du salon de Milan 2011 : Mv Agusta 675

Dans Moto / Salon

En direct du salon de Milan 2011 : Mv Agusta 675

Qui n'a jamais rêvé un jour de casser sa tirelire pour s'offrir un objet de désir tel qu'une Mv Agusta. Et bien d'ici peu, nous risquons d'en croiser plus d'une sur la route la fameuse 675 Brutale. Une machine attendue depuis très très longtemps. Tour d'horizon.


Elle a tout d'une grande ! Enfin déjà au niveau look, elle ressemble de très près à sa grande sœur. Le but de la marque attirer une nouvelle clientèle, rendre le rêve plus accessible. Pour les premières infos ce modèle offre un moulin de 115 chevaux pour 163 kilos.


Affiché à 8 990 € (prix italien, il faut patienter pour la France), est-ce que cette brutale ne fait pas perdre en qualité à la marque. Et bien au vu de la qualité de finitions, les soucis du détail comme la triple sortie d'échappement en carbone (par exemple), on dirait bien que non.


Côté moulin, la belle reprend les mêmes bases que la F3 : un trois cylindres de 675 cm3, 4 temps de 7,1 DaNm à 10 600 tr/min. Il promet d'avoir une plage d'exploitation assez longue et de la puissance disponible partout. Normale me direz-vous, c'est un trois cylindres. La Street triple n'a qu'à s'accrocher à son double optique, la concurrence arrive.


En direct du salon de Milan 2011 : Mv Agusta 675


Que ce soit dans le look ou la partie cycle on retrouve vraiment la touche Mv Agusta. Le sublime monobras conjugué avec les jantes en étoile et le cadre treillis. Pour calmer les ardeurs de la bête, un double disque avant de 320 mm avec étriers radiaux Brembo 4 pistons et un simple disque de 220 mm à l'arrière. Les suspensions, quoi de plus naturel qu'un monobras Sachs à l'arrière et à l'avant des fourches inversées.


En direct du salon de Milan 2011 : Mv Agusta 675


Mais là où cette nouvelle brutale évolue, c'est dans les avancées électroniques. Elles sont identiques à celle de la F3 (ne serait-ce au final qu'une F3 à poil ?), une cartographie éditée en 4 modes, ainsi que 8 modes de tractions à choisir en faisant un petit saut chez le concessionnaire, un launch-control, un anti-wheeling et un shifter.


Pour les plus impatients, il faudra attendre le mois de mars avant de pouvoir se l'offrir. Elle sera disponible en gris, blanc ou rouge.


En direct du salon de Milan 2011 : Mv Agusta 675


En direct du salon de Milan 2011 : Mv Agusta 675


Portfolio (9 photos)

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire