Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Endurance : les essais pré-Bol d'Or du TRT 27

Dans Moto / Sport

Endurance : les essais pré-Bol d'Or du TRT 27

Pour l'équipe du TRT 27 emmené par Eric Tanésie, le Bol d'Or est la seconde course d'endurance auquel participe chaque année le team. La saison a bien débuté lors des 24 H du Mans puisque la GSX-R 1000 au couleur de « Bazar 2 la Bécane » concessionnaire au Havre était montée sur la 3e marche du podium superstock et en s'offrant un top 10 au scratch puisque le TRT 27 se classe 9e.


Lundi et mardi dernier, les traditionnels essais pré-Bol d'Or se sont déroulés sur la piste de Magny-cours. Eric Tanésie nous en fait le compte rendu.


Bonjour Eric. Comme se sont organisés ses essais pré-Bol ?


Nous n'avons roulé que le mardi. Déjà, nous étions indisponible le lundi mais les 410 € par moto ont aussi été un argument. Cela nous a permis de réunir notre nouvelle équipe. Geoffrey Gnemmi était déjà avec nous au Mans mais Etienne Masson, Kévin Denis et Rudy Martins le pilote de réserve, sont nouveau dans la structure. Pour Kevin, c'est la première fois qu'il roule sur une 1000 tandis qu'Etienne a gagné l'épreuve d'endurance de 8 heures ici même au mois de mai.


Quelles ont été les conditions météos lors de ces essais ?


La météo était maussade le matin et il a plu toute la nuit. Pour se mettre en jambe, nous attaquons en pneu pluie et la piste a commencé à sécher en fin de matinée. Nous avons passé les slicks l'après midi pour commencer à régler la moto. Après quelques tours, les premières impressions et sensations des différents pilotes commencent à donner des indications. Les chronos descendent, mais la priorité pour l'après-midi est de bien régler la moto. Nous avons bien progressé ce qui a permis de rendre la moto plus stable mais elle restait encore physique.


Quelle solution avez-vous trouvé ?


Juste avant la dernière séance d'une heure nous avons modifié l'assiette de la moto, Rudy Martins partait en premier et a pu faire 3 tours avec ses nouveaux settings avant que la pluie ne revienne et nous stop définitivement pour la journée. Malgré tout, il a pu valider la facilité de la machine dans les enchainements.


Quel bilan tires-tu de ces essais ?


Le premier contact entre les pilotes est excellant et leurs chronos sont homogènes. Les informations qu'ils remontent sont cohérentes et constructives. Cela permet de faire progresser la moto très rapidement. Par chance nous ne déplorons aucune chute. On espère bien sur que ça dure pendant la course ! Pour son premier roulage sur un 1000cc Kévin Denis est tout de suite dans le coup. C'est impressionnant car il n'a pas forcé. Il nous reste la séance d'essai prévue avant les qualifications


Pour valider les derniers réglages du châssis. La moto étant déjà saine, cette modification de l'assiette nous apporte plus de facilité et donc moins de fatigue pour les pilotes.


Après un podium au Mans, l'objectif pour le Bol doit être équivalent ?


Bien sur, nous espérons faire le podium en Superstock. Les pilotes changent mais malgré leurs jeunesses ils sont très motivés pour montrer qu'en plus de leurs vitesses ils ont l'endurance. Mais nous aurons fort à faire, car la catégorie est très relevée et il y a au moins 8 équipes qui peuvent prétendre au podium. Notre bonne prestation du Mans a motivé encore plus l'équipe et tout le monde est bien décidé a donner le maximun. Nos partenaires le sont tout autant. Et puis avec 21 ans de moyenne d'âge des pilotes, nous devons avoir le plus jeune équipage engagé au Bol d'or.


Merci Eric et bon courage pour la course.


Portfolio (1 photos)

Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire