Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Enduro : le point sur les transferts, on avance

Dans Moto / Sport

Enduro : le point sur les transferts, on avance

Lors de la finale du championnat du monde d'enduro à Noiretable en France, les contacts entre pilotes et teams se sont multipliés.


Nous savons que Pierre Alexandre Renet devrait rouler sur une Husaberg en 2011, nous attendons le communiqué officiel, il y a eu d'autres affaires à se concrétiser ou à se mettre en place.


Gristobal Guerrero pilotera une KTM Farioli, 250 ou 450cc, rien ne semble totalement arrêté pour la catégorie.


Une surprise, Jérémy Joly, champion de France et second du mondial junior, n'a pas signé la continuité avec Euroboost, on le voyait pourtant restant dans le team de Gilles Algay. Info, intox ?


Julien Gauthier a quitté le team pour TM, qui sera chez HM l'an prochain ?


Enduro : le point sur les transferts, on avance


Fabien Planet qui avait en charge de développer la 300 Sherco cette année est visiblement sans nouvelle. Une cylindrée qui a pu surprendre, mais qui aurait surement son mot à dire.


Oriol Mena, le champion du monde junior 2009 devrait continuer avec Husaberg, qui veut 4 à 5 pilotes.


Joakim Ljunggren n'a pas encore donné son accord, ça joue pas mal au « poker menteur» visiblement .


Enduro : le point sur les transferts, on avance


A ce jour, Benoit Fortunato est sans moto pour l'an prochain.


Chez Beta, le manager du Team, Jarno Boano, a reconduit le Suédois Johan Carlsoon pour le junior et Fabrizio Dini en E 2.


 


Chez HVA, Sébastien Guillaume, Antoine Méo et Seistola sont repartis et Alex Salvini, le pilote de motocross Italien est approché pour rouler en E2.


Enduro : le point sur les transferts, on avance


Gas Gas veut 5 pilotes junior en 2011, à coté de la structure habituelle. On annonce des jeunes, Espagnols uniquement, Josep Rallo, Sola, Roman sont sur les rangs.


Pierre Pallut va surement se diriger vers l'enduro extrême.


En voilà une partie, après les ISDE, début novembre, tout devrait s'éclaicir.


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire