Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Enduro mondial : E 2, Rodrig Thain se frotte à l'élite, Cervantes, Ahola et Salminen

Dans Moto / Sport

Enduro mondial : E 2, Rodrig Thain se frotte à l'élite, Cervantes, Ahola et Salminen

En catégorie E 2, le champion du monde d'enduro E 3 2009, Yvan Cervantes commence mal avec des ennuis d'embrayage. Une question, comment est-ce possible ?


Mika Ahola, champion du monde E 1 l'an dernier, qui revient en 450, prend à son compte le premier chrono, d'une seconde sur Cervantes, puis Planet, Oldrati et Salminen.


Aussitôt, Cervantes prend la tête et Rodrig Thain est avec les leaders.


Les écarts vont rester très faibles toute la journée, celui qui va par terre sur une petite glissade peut perdre sa place, rapidement la lutte va opposer Cervantes, Ahola, Thain et Salminen.


Deux spéciales avant la fin, Ahola n'a qu'une poignée de secondes devant Cervantes et Thain en a une petite quinzaine sur Salminen qui est 4ème.


Si Ahola parvient à contenir Cervantes pour gagner, Rodrig Thain laisse 10 secondes à Salminen dans l'avant dernier chrono, 5 dans l'ultime spéciale et descend du podium pour 8/10 de seconde, dur.


Dimanche matin, on imagine dans la tête de Cervantes, l'affront de la veille chez lui.


Il s'impose de suite pour deux secondes devant Ahola qui ne se laisse pas impressionner.


Mais celui qui doit avoir les « crocs », c'est Rodrig Thain, s'être fait avoir de si peu la veille.


Rodrig après un très bon premier chrono, gagne le second et se retrouve à une seconde du leader, Cervantes.


Le Français va faire jeu égal avec les cadors de la catégorie au point de les inquiéter, car les écarts étant faibles, à la moindre faute de Ahola qui a réussi à repasser le Français, Thain repasse devant.


C'est même étonnant, Rodrig avait le potentiel pour gagner quand on regarde les écarts en fin de journée.


C'est finalement le maître Cervantes sur ses terres après 1 heures et quart de chrono et 8 heures de moto, qui gagne ce second jour, mais jusqu'au dernier mètre sous la menace de Ahola, 2ème à 11 secondes et Thain, 3ème à 26.


Comme en E 1, les deux premiers ont le même nombre de points, Ahola et Cervantes sont à égalité.


Pour ses débuts en mondial, Pierre Alexandre Renet fait 7/9, une belle prestation.


Samedi :


  • 1- AHOLA Mika FIN HM-HONDA
  • 2- CERVANTES Ivan ESP KTM
  • 3- SALMINEN Juha FIN BMW
  • 4- THAIN Rodrig FRA TM
  • 5- OLDRATI Tomas ITA KTM
  • 6- LJUNGGREN Joakim SWE HUSABERG
  • 7- RENET Pierre Alexandre FRA KTM
  • 8- DINI Fabrizio ITA BETA
  • 9- PLANET Fabien FRA SHERCO
  • 10- PAGANON Nicolas FRA KAWASAKI

Dimanche :


  • 1- CERVANTES Ivan ESP KTM
  • 2- AHOLA Mika FIN HM-HONDA
  • 3- THAIN Rodrig FRA TM
  • 4- SALMINEN Juha FIN BMW
  • 5- OLDRATI Tomas ITA KTM
  • 6- BALLETTI Oscar ITA HM-HONDA
  • 7- LJUNGGREN Joakim SWE HUSABERG
  • 8- DINI Fabrizio ITA BETA
  • 9- RENET Pierre Alexandre FRA KTM
  • 10- PAGANON Nicolas FRA KAWASAKI

Enduro mondial : E 2, Rodrig Thain se frotte à l'élite, Cervantes, Ahola et Salminen


Provisoire :


  • 1 Cervantes 47 points
  • 2 Ahola 47
  • 3 Thain 38
  • 4 Salminen 38
  • 5 Oldrati 32
  • 6 Ljungren 29

photos infos abc com


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire