Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Essai Bering tour de cou: une protection contre le froid... façon cowboy.

Dans Moto / Equipement

Essai Bering tour de cou: une protection contre le froid... façon cowboy.

Alternative au plastron ou au tube, le tour de cou part en croisade contre le froid. Qu'en est-il en réalité ? Caradisiac Moto fait l'essai de l'un d'eux.


Après le test du Plastron Bering Windstopper®, c'est au tour du tour de cou du même fabricant de nous livrer ses secrets. Conçu dans la même matière que son grand frère (pour retrouver son essai, c'est ici) il en reprend les principales caractéristiques : taille unique, serrage par scratch mais cette fois imposé sur la partie arrière et enfin l'extraordinaire membrane de chez Gore : le Windstopper® (coupe-vent, respirant et résistant à l'eau ou à la neige).


COWBOY SPIRIT


De forme triangulaire, ce tour de cou est réalisé en Windstopper® sur la partie frontale et en polaire sur les deux parties arrière qui seront maintenues ensemble par un velcro. Bering n'oublie pas d'y imposer une partie aérée au niveau du nez facilitant la respiration une fois la protection thermique en place. Doux, il se montre agréable au toucher et n'a nullement besoin d'une période de rodage pour vous offrir souplesse et confort.


Facile à positionner, le tour de cou décliné en taille unique risque de s'avérer hélas un peu grand à l'usage. Une fois descendu de votre deux-roues, le Bering se fera discret et n'aura pas besoin de beaucoup d'espace pour se ranger et pourra même se stoker dans l'une de vos poches lors de vos séances de shopping.


Essai Bering tour de cou: une protection contre le froid... façon cowboy.


UNE MEMBRANE TOP


Gore a bien bossé et propose ici un tissu difficilement critiquable.


Rempart quasi idéal contre le froid et le vent, la membrane microporeuse n'en profitera pas pour vous faire transpirer de chaud lorsque le rythme diminue ou lors des différents arrêts et se paiera même le luxe de sécher rapidement si toutefois vous roues vous amènent jusqu'à une averse.


Pour l'entretien, rien de plus simple, un tour en machine et voilà tout… sans mauvaise surprise une fois sec. Du top tout simplement.


JAMAIS 2 SANS 3


La première constatation et pas des moindres se situe lors de l'enfilage du casque. Ayant tendance à pointer vers le bas lors du positionnement de votre heaume, le tour de cou nécessite une attention toute particulière pour rester à sa place et, avec le temps ou lors des départs rapides, le motard pourra éventuellement délaisser cet ajustement.


La seconde concerne la partie arrière, à mon goût pas assez haute, qui lorsque le tour de cou est placé haut ne sera pas suffisante pour offrir une bonne étanchéité thermique arrière avec le blouson.


Essai Bering tour de cou: une protection contre le froid... façon cowboy.


Tercio, le scratch manque cruellement de hauteur pour offrir un bon maintien et éviter toute « rebique » arrière desagréable.


IL Y A ENCORE DU BOULOT


Une fois positionné, le tour de cou se montre efficace même s'il aurait mérité une meilleure étanchéité arrière. La pluie et le vent ne lui font pas peur et la membrane made in Gore joue très efficacement son rôle protecteur sans aucune surépaisseur ni jouer le rôle d'éponge dès qu'il pleut.


Mais le Bering pèche par des erreurs de jeunesse qui je l'espère seront rectifiées dans les collections à venir. On regrette que le frenchy n'ait pas opté pour une coupe préformée plus longue tant sur l'avant que sur l'arrière, facilitant ainsi l'étanchéité hélas pas toujours présente.


Essai Bering tour de cou: une protection contre le froid... façon cowboy.


La taille unique (beaucoup trop grande pour ma taille S) est un sérieux souci, en effet pas assez serré et pourvu d'un pauvre réglage scratch (pas assez large) qui ne prend pas assez son rôle au sérieux, le tour de cou a le plus grand mal à rester en place lors des mouvements de la tête… permettant au fil des bornes à l'air d'entrer.


DONNÉES TECHNIQUES


  • Tour de cou en Windstopper® et polaire.
  • Nouveauté 2011.
  • Fermeture par velcro.
  • Étanche et respirant.
  • Taille unique.
  • Coloris : noir.
  • Prix : 23 euros TTC.
  • Dispo ? Oui.

CONDITION D'ESSAI

Essai Bering tour de cou: une protection contre le froid... façon cowboy.


  • Moto : roadster et supermotard.
  • Température : entre 1°C et 20°C.
  • Météo : soleil, pluie et gris.
  • Problème rencontré : aucun.

CONTACT LECTEURS


  • www.bering.fr.

PHOTOS


  • Émilie.

Portfolio (1 photos)

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire