Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Exclusif : interview du préparateur de la Ducati 1098 Oté’a.

Dans Moto / Nouveauté

Exclusif : interview du préparateur de la Ducati 1098 Oté’a.

Dévoilée aux derniers JPMS en date, la préparation Ducati made in Antibes Engineering revient aujourd'hui dans nos colonnes.


Avant de vous présenter en détails le café-racer, Caradisiac Moto interviewe, en guise d'apéritif, le préparateur de la belle.


C'est ta seconde grosse préparation, quelles sont les grosses différences entre celle de la 1098 Oté'a et celle de la 749 Caligna?


  • Jean-Marc Soma (J.M S) : « Énormément, il y a beaucoup plus de travail sur la 1098 où presque tout a été fabriqué.

Exclusif : interview du préparateur de la Ducati 1098 Oté’a.


Un gros travail a été fait pour rendre la moto la plus fluide possible en essayant d'intégrer le maximum de choses tandis que la 749 est restée très proche de l'origine ».


C'est la seconde moto que tu prépares sur une base de Ducati, pourquoi prends-tu toujours cette base ?


  • J.M S : « Tout simplement à cause du moteur qui est l'un des plus beaux moulins en « V » du plateau actuellement ».

Va-t-il y avoir un troisième opus prochainement?


  • J.M S: « Not for the moment ... On est parti actuellement sur un autre projet "piste" qui n'a plus rien à voir avec ces deux café-racers, ce qui ne nous empêchera pas d'avoir des projets plus modestes pour nos clients comme un déjà en cours sur une base de 1100 Monster. »

La moto s'est montée petit à petit, au fil des heures, des jours, qu'est-ce qui a été le plus difficile à imaginer dans le design?


  • J.M S : « La partie arrière car hors de nos compétences techniques. Il est très difficile de retranscrire ce que l'on a dans la tête limite au millimètres près … c'est loin d'être évident mais aussi terriblement long ! »

Exclusif : interview du préparateur de la Ducati 1098 Oté’a.


C'est ce qui a été le plus difficile à réaliser ?


  • J.M S : « Oui, tout à fait ».

Est-ce que la 1098 Oté'a te satisfait complètement ou y a-t-il des choses que tu regrettes?


  • J-M S : « Non, rien de rien, non je ne regrette rien... sauf peut-être de n'avoir pas pu faire la ligne en titane et de ne pas avoir été suivi dans mon projet initial de faire une coque arrière auto-porteuse en carbone... mais sait-on jamais, ce n'est peut-être que partie remise… »

Exclusif : interview du préparateur de la Ducati 1098 Oté’a.


Quelle va être la destinée de cette moto ?


  • J-M S : « En bac à fleurs ou en table haute dans ma cuisine ... je ne sais pas (rire)!!! Ou tout simplement en vitrine de l'atelier pour monter ce que l'on sait et peut faire ».

Commentaires (4)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

waouh l'interview exclusive !! et l'article dans Desmo il serait pas sorti avant cette fameuse interview exclusive ?? nan....

Par Anonyme

il ne me semble pas avoir lu ca dans Desmo!!nan... pas lu ca. Dans Café racer. nan pas plus

Par Anonyme

C'est donc ca la difference entre exclu et avant-première... c'est compliqué la langue française. Toujours Dom.

Par Anonyme

Dom, j'aime ton ironie :-)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire