Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Exclusivité : Visite de l'usine Bagster, les ateliers.

Dans Moto / Equipement

Exclusivité : Visite de l'usine Bagster, les ateliers.

Nous poursuivons après l'entretien avec le Directeur de Bagster, par la visite des ateliers.


Nous commençons par la partie « sellerie », nous allons suivre le cheminement poste par poste du travail à effectuer, de l'arrivée de votre selle, jusqu'à la réexpédition de celle-ci.


Exclusivité : Visite de l'usine Bagster, les ateliers.


Les selles des motos sont disposées dans un rack avec une fiche détaillant le travail à effectuer. La selle est en premier lieu démontée, la centaine d'agrafes qui fixent le dessus est enlevée.


La selle se retrouve brute, support et mousse, ensuite selon la demande, la mousse est tracée, creusée pour les implants de gel, collée d'ajouts de mousse pour donner le volume désiré, épaisseur, dosseret, la mousse d'origine peut-être énormément modifiée avant d'être poncée.


Exclusivité : Visite de l'usine Bagster, les ateliers.


C'est à partir de ces nouvelles formes que la préparation de la nouvelle housse peut commencer, chaque pièce du puzzle est découpée, celle du dosseret pilote de la selle passe sur une sorte de machine à coudre numérique pour le « logo » d'un plus bel effet.


Il s'agit d'une broderie, ZZR, HORNET, GSXR, tout est faisable.


Exclusivité : Visite de l'usine Bagster, les ateliers.


C'est autour de cette première pièce que vont être maintenant cousus tous les morceaux, chacun étant doublé d'une mousse qui apporte confort et volume.


Des mains très agiles vont assembler les éléments et la housse terminée va rejoindre son support modifié.


La nouvelle housse va être fixée, agrafée, toutes les opérations sont manuelles et chaque pièce est un modèle unique.


La selle est terminée et pourra repartir vers sa destination.


L'autre partie de l'atelier est réservée aux tapis de réservoirs. Les pièces sont découpées à partir de gabarits dans du PVC de grande qualité.

Exclusivité : Visite de l'usine Bagster, les ateliers.


Cotés de tapis pour Honda VFR

De postes en postes, des mains expertes assemblent les pièces, le tapis prend sa forme bombée, on aperçoit

Exclusivité : Visite de l'usine Bagster, les ateliers.

le trou du réservoir, les attaches sacoches sont fixées.


Chaque morceau est doublé


d'un tissu très doux afin de ne pas rayer le réservoir.


Près de la machine à découper, sur les étagères, toute l'histoire de Bagster avec les gabarits, des centaines de gabarits, depuis les débuts.


C'est ce qui permet à Bagster de pouvoir refaire un tapis de résevoir d'une moto qui a 20 ans.


Le tapis de réservoir est fini, il passe par un dernier poste pour le contrôle de qualité.


Exclusivité : Visite de l'usine Bagster, les ateliers.


Une autre activité sur le site, la fabrication des tabliers de protection scooter. Les produits finis arrivent au magasin et vont être expédiés dans le monde entier.


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire