Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

FFMC : appel à la manifestation le 21 Octobre 2017

Dans Moto / Pratique

FFMC : appel à la manifestation le 21 Octobre 2017

La Fédération des motards en Colère a été l’une des premières associations de défense des usagers à s’insurger contre la mise en place des restrictions de circulation et leurs convictions n’ont pas faibli aujourd’hui. C’est pour lutter contre les zones à circulation restreinte (ZCR) que la FFMC lance un appel à la manifestation le 21 Octobre prochain partout en France.

Le message est clair :

« Pour motif de pollution d’où seront exclus les possesseurs de véhicules de + de 15 ans aujourd’hui et des véhicules de + de 5 ans d’ici 2020. Ces interdictions programmées s’accompagnent de l’obligation de la vignette Crit’Air qui désignera aux forces de l’ordre l’usager autorisé à circuler ou indésirable, prié de ne pas venir « polluer » la ville où il est pourtant contraint de se rendre.

La FFMC conteste que ces plans de ségrégation spatiale et sociale incluent les deux-roues motorisés qui sont pourtant une alternative aux problèmes de congestion urbaine et donc aux questions portant sur la protection de l’atmosphère ! »

Depuis des années, l’association milite pour que les deux-roues soient reconnus comme une solution pour décongestionner la circulation en ville et par extension, diminuer la pollution. Certes, si beaucoup considèrent la moto comme un loisir ou une passion, elle sert aussi à se rendre à son travail. Affronter les bouchons, les dangers et les gaz d’échappement n’est pas une partie de plaisirs, mais bien une obligation pour beaucoup.

Pour rappel, contrairement à l’automobile, il n’existe pas (hormis des actions ponctuelles à l’échelle locale) de véritable subvention d’Etat pour permettre l’achat d’un véhicule électrique. La FFMC a tenté maintes fois de discuter avec les élus et ministres sans résultat. Il est donc temps de passer à la vitesse supérieure et de descendre dans les rues pour se faire entendre.

 

 

 

Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire