Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info

FFMC, mobilisation contre les 80 km/h : ce n'est pas fini!

Dans Moto / Pratique

Ce n'est pas fini. Au lendemain d'un week-end de mobilisation des plus suivis à travers la France, la FFMC (Fédération Française des Motards et Colère) ne lâche pas l'affaire "80 km/h"... et se prononcera dans les prochains jours sur la suite à donner au niveau national.

FFMC, mobilisation contre les 80 km/h : ce n'est pas fini!

Non la baisse de la limitation de la vitesse sur le réseau secondaire ne passe pas et n'est clairement pas près d'être validée par les usagers de la route. Après un week-end de mobilisation nationale réaffirmant l'opposition aux 80 km/ h le constat est sans appel avec un rendez-vous partout dans l'hexagone et une présence des manifestants d'une rare ampleur depuis la création de la FFMC en 1980. Plus de 100 points de ralliement, 85 antennes départementales mobilisées et plus de 30 000 motards et automobilistes présents... et ce n'est qu'un début puisque la FFMC appelle à continuer et à amplifier les mouvements avec tracts, barrages filtrants, manifestations... précisant que le Bureau Nationale se prononcera rapidement sur la suite à donner au niveau national.

Pour Fabien Delrot, coordinateur de la Fédération Française des Motards en Colère : "Plus de 120 manifestations ont déjà eu lieu depuis le début de l’année dans toute la France, c’est d’une ampleur jamais vue depuis la création de la FFMC en 1980. Le Premier Ministre reste droit dans ses bottes, le Président refuse d’écouter la critique sur cette mesure absurde et cache-misère ? Ils ont tort : la colère gronde, nous réclamons une vraie politique de Sécurité routière, sur du long terme, avec les français, et pas contre eux. Notre mobilisation ne fait que commencer ! L’État se trompe s’il croit nous endormir. Nous voulons une politique de sécurité routière enfin axée sur le long terme, décidée avec le Conseil National de la Sécurité Routière et les associations, porteuse des investissements nécessaires, et faite pour les usagers de la route, et non contre eux. Notre détermination est intacte, les prochaines semaines le montreront ".

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire