Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Harley-Davidson: Goldman Sachs joue les pères fouettard à la veille de Noël

Dans Moto / Pratique

Harley-Davidson: Goldman Sachs joue les pères fouettard à la veille de Noël

Une tuile n'arrive décidément jamais seule et Harley-Davidson est en train d'en faire la douloureuse expérience. A moins qu'il ne s'agisse de cause à effet et d'un dommageable effet papillon. Quoi qu'il en soit, après l'euthanasie de Buell pour faire face à la crise et calmer la crainte des investisseurs, ce sont ceux-là même qui enfoncent le titre de la vieille dame de Milwaukee en recommandant sa vente en cette période de turbulence pour le blason américain.


Goldman Sachs, soit les experts que l'on sait maintenant n'être en fait que des croupiers de casino jouant avec notre argent, ont ainsi « degradé », c'est le terme technique, la réputation du titre de la Motor Compagny en la faisant passer de « neutre » à « vente ». Une recommandation qui fait son effet puisque le titre de la marque a d'entrée perdu 5% sur le Nyse au reçu de la nouvelle. Il n'est donc pas bon de se retrouver sur la liste « Conviction Sell » des « golden boys ».


Harley-Davidson: Goldman Sachs joue les pères fouettard à la veille de Noël


La faute à des chiffres constatant une baisse des ventes durant la période d'octobre à novembre de 35 à 40% inférieure à la même saison l'an passé. Une déflation attribuée d'une part à des conditions de crédit resserrées de la part de HDFS et, d'autre part, au fameux rappel des Touring pour poser des renforts, motivé par une faiblesse relevée par le constructeur des réservoirs d'essence de la gamme en cas de choc frontal.


Commentaires (5)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Si ça pouvait faire juste un peu faire baisser le prix des harleys!! je rigole. la crise est là mon cher monsieur et il faut que tout le monde paie,et seul les meilleurs sauront en tirer le meilleur parti,nous sommes de ceux là n'est ce pas?

Par Anonyme

Goldman Sachs, soit les experts que l'on sait maintenant n'être en fait que des croupiers de casino jouant avec notre argent, ont ainsi  degradé La crise des subprimes a justement eu pour cause (parmi d'autres) le fait que les "croupiers" n'avaient pas fait leur job, à savoir dégrader certaines entreprises. Ironie et article bien mauvais donc.

Par Anonyme

Au bucher Goldman Sachs et consorts. Bravo pour l'ironie et c'est bien le moins pour ces blaireaux qui s'engraissent avec nos deniers.

Par Anonyme

"Vendre, vendre", ils sont marrants chez Goldman, ils croient que c'est facile de revendre une Harley ? :lol:

Par Anonyme

Goldman Sachs, le fameux organisme de notation bidon qui a provoqué la plupart des "manipulations de marché" ou bulles, lors de ces 80 dernières années. La crise actuelle nous prouve que leur crédibilitée, à eux , et à tout les vautours de Wall Street est égal à zéro...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire