Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Interview: 6 questions à Sylvain Bidart.

Dans Moto / Sport

Interview: 6 questions à Sylvain Bidart.

Champion de France et de Suisse en titre, Sylvain Bidart est l'homme fort de la catégorie S1. Le pilote du Team Luc1 répond à nos questions.


Un nouveau titre de champion de France, y a-t-il autant d'émotion que pour le premier?


  • Sylvain Bidart (S.B) : « C'est un nouveau titre et pourtant j'ai eu beaucoup plus d'émotion que pour le 1er que j'avais empoché une épreuve avant la fin… tandis que cette année ce fût autre chose : je m'étais mis dans la tête que je pouvais ne pas l'avoir. Je l'ai obtenu après une très belle 2ème manche où je double mon principal adversaire et en plus sur son circuit… »

Qui est pour toi ton principal adversaire dans le championnat?


  • S.B : « Ça reste Aurélien Grelier, je crois d'ailleurs que l'on a eu le même nombre de victoires de manche à la seule différence… j'ai été beaucoup plus régulier.

Maintenant, il y a pas mal de jeunes qui montent et pourront être de gros adversaires les années futures. »


Quel est ton but pour 2011, comment vois-tu l'année?


  • S.B : « Avant tout, c'est de me faire plaisir. Après je vais repartir avec le team Luc1 mais pour le reste c'est un peu le flou encore, nous sommes en pleines renégociations avec Honda et tous les autres partenaires.

Pour ce qui est des championnats, on fera le championnat de France et un autre mais on ne sait pas encore lequel. Je voudrais aussi renouveler mon expérience en Hollande et dans d'autres pays plus lointains. A voir. »


Quelle a été la course la plus difficile cette année, tous championnats confondus?


  • S.B : « Je pense que la plus difficile moralement a été la 1ère du championnat de Suisse par rapport au problème que j'ai rencontré avec la direction de course.

Interview: 6 questions à Sylvain Bidart.


J'ai trouvé très injuste de perdre des places sur tapis vert alors que sur la piste j'étais le plus rapide.


Sur le retour de l'épreuve avec Ludo et Mario (le mécano), on ne savait pas si on allait repartir là-bas ou abandonner ce championnat. Et puis, grâce, ou à cause, de mon caractère à ne rien lâcher, on y est reparti. »


Que penses-tu des tracés tout bitume comme en Bulgarie? Crois-tu qu'ils vont être de plus en plus présents? Te sens-tu à l'aise sur ce type de circuit?


  • S.B : « La piste bulgare est très belle. Je prends beaucoup de plaisir à rouler dessus et y suis à l'aise, j'y ai d'ailleurs gagné une manche du supermoto des nations en 2008.

Quant à goudronner les parties terre, ça pourrait être une bonne solution pour la cohabitation moto/ karting mais malheureusement dans cette configuration il n'y a plus de partie terre et c'est ça qui contribuait à donner du charme au Supermotard. Je ne sais pas si c'est une bonne solution mais si ça doit relancer l'économie "supermotard", alors, pourquoi pas!! »


Quel est ton tracé préféré en France?


  • S.B : « Sans hésitation celui de Villars sous Ecot, c'est la seule piste au monde où on trouve autant de dénivelé, ce qui permet de retrouver un peu la sensation d'une piste de cross… et en plus, il y est trés difficile d'aller vite… »

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire