Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Interview Alexis Masbou : "On a passé un gros cap"

Dans Moto / Sport

Interview Alexis Masbou : "On a passé un gros cap"

Cet après-midi dans les allées du circuit Bugatti, Caradisiac Moto a rencontré Alexis Masbou après les qualifications. Peu chanceux depuis le début de saison, avec une moto en plein développement, Alexis avance gentiment sans brûler les étapes mais les résultats ce font quelque peu attendre. Positionné en 14ème position pour partir demain, le jeune tricolore nous raconte son aventure qui marque peut-être le déclic pour le reste du championnat.


Les qualifications viennent de se terminer, tu réalise une belle performance en te hissant au quatorzième rang ?


Oui, voilà, meilleure qualification de l'année la moto ne marchait vraiment pas bien les premières courses et là on a passé un gros cap, les mécaniciens ont vraiment bien travaillé cette semaine. Mais bon j'étais en pole à la mi-séance et c'est un peu dommage de finir à cette place. Je reste tout de même très content, depuis le début de l'année on avait du mal à faire un résultat, fallait vraiment que je m'arrache pour faire une 25ème place alors que là j'ai pas eu le sentiment de forcer pour faire une 14ème place. Ce n'était pas la ballade mais j'étais beaucoup plus serein et concentré sur mon pilotage au lieu d'avoir peur que l'on me percute dans la ligne droite à cause d'un manque de puissance.


Tu roule avec le moteur 2009 alors que ton coéquipier (Koyama) a gardé le modèle 2008 et réalise de meilleurs résultats. C'est ton choix de garder ce moteur ?


Non, il paraît que je suis le meilleur développeur du team donc ils m'ont imposé ce moteur. Mais je fais mon job au maximum, je suis content parce que cela veut dire que c'est moi qui travail donc qui fait avancer l'équipe avec cette moto. C'est d'autant plus valorisant même si c'était difficile dans les premières courses, maintenant on commence à rentrer dans le rang et aller sur la bonne voie.


Qu'est-ce que tu nous prépare maintenant pour la course de demain devant le public français ?


Quoi qu'il arrive ça va être dur parce qu'on a aucun réglage sur le sec et sous la pluie la moto n'est pas encore parfaite. En plus on a roulé que dans des conditions difficiles depuis le début du week-end donc on verra demain en espérant que l'on trouve un bon compromis et que je pourrais me lâcher et faire le maximum devant ce public.


Portfolio (1 photos)

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire