Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Interview d'Adrien Chareyre avant l'ultime épreuve de la saison 2011

Dans Moto / Sport

Interview d'Adrien Chareyre avant l'ultime épreuve de la saison 2011

Terminant sur la troisième marche du podium à Portimao (Portugal), le multi champion du monde est actuellement second au provisoire.


Le pilote Aprilia Fast Wheels revient pour nous sur l'avant dernière manche du mondial de supermotard mais aussi sur l'épreuve de Casteletto di Branduzzo.


Tu sembles un peu déçu de tes résultats à Portimao, peux-tu nous en dire un peu plus ?


  • Adrien Chareyre : « Plus rapide de 7 dixième sur le second en superpole, je m'attendais à mieux et je n'étais pas parti pour faire 3 !

En première manche il n'y a pas grand chose à dire. Je fais le holeshot et remporte sans grande difficulté la course. En seconde manche on s'accroche mon frère et moi et je cale. Heureusement j'ai réussi à redémarrer sans perdre trop de temps… »


Cette année l'Aprilia est à démarrage à kick à la différence des années précédentes?


  • Adrien Chareyre : « Oui cette année ce n'est plus le moteur du supermotard mais la version cross.

Interview d'Adrien Chareyre avant l'ultime épreuve de la saison 2011


J'ai eu de la chance et le moteur est reparti avec 3 ou 4 coups de kick. Je repars un peu énervé et je fais une faute de pilotage un tour après et chute sur le bitume. Je me suis un peu précipité et ai pris un peu trop d'angle, résultat je perds l'avant. Impossible de faire mieux que huitième.


En troisième manche je pars de la huitième place donc à l'intérieur. Après la ligne droite on entre tout de suite dans la terre et là je me fais percuter par Ravaglia et chute encore… heureusement l'Aprilia n'a pas calé.


Je repars dernier. Je fais une belle course et passe le drapeau à damier second.


Au final, troisième du GP dans ces conditions avec les chutes c'est bien mais j'avais le potentiel pour gagner ici au Portugal… d'où ma déception même si je suis content de ce que j'ai réussi à faire ! »


Es-tu satisfait de ta machine ?


  • Adrien Chareyre : « Oui la machine marche de mieux en mieux. Aprilia Fast Wheels est très à l'écoute et fait de son mieux… Nous avons apporté de petites modifications notamment au niveau de l'échappement pour rendre la machine plus facile à piloter. »

Il ne reste plus que Cahors, es-tu à l'aise sur cette piste ?


  • Adrien Chareyre : « La dernière fois que j'ai roulé dessus c'était en 2006 et je me souviens d'un public super… alors ça me tarde de rouler une nouvelle fois devant des supporters français que j'apprécie tout particulièrement… »

Ta moto sera plutôt un avantage ou un inconvénient ?


  • Adrien Chareyre : « Pour la ligne droite un avantage c'est certain, après le problème dû au bicylindre est de se relancer dans les petits virages serrés sur la partie terre. A Cahors ce n'est pas vraiment le cas, alors je suis plutôt confiant actuellement mais il faudra voir si ça se concrétise sur place. »

Interview d'Adrien Chareyre avant l'ultime épreuve de la saison 2011


Tu renouvelles chez Aprilia Fast Wheels l'année prochaine ?


  • Adrien Chareyre : « C'est en pourparler actuellement même si d'autres teams m'ont contacté, mais il est clair que si je peux continuer avec eux, ça serait très sympa… »

Interview d'Adrien Chareyre avant l'ultime épreuve de la saison 2011


Pour revenir sur la dernière manche du championnat d'Italie, grosse déception de terminer troisième.


  • Adrien Chareyre : « Oui j'étais parti pour finir vice-champion. Je me suis fais percuter deux fois dans deux manches différentes. Le premier contact n'était pas trop grave puisque j'arrive à passer Lazzarini de 3 points avant la finale. J'étais alors plutôt confiant.

Durant cette finale je me suis fait encore percuté mais cette fois plus violemment avec pour résultat la Suzuki de Ravaglia encastrée dans mon Aprilia. Il a fallu attendre pour la débloquer et redémarrer… ce qui m'a fait perdre la seconde place du championnat international italien… donc grosse déception !»


Photos


  • www.supermotos1.com
  • Markus Niegtsch www.racing-pixx.de

Portfolio (1 photos)

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire