Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Interview : David Frétigné refait du sport et l'objectif reste le même

Dans Moto / Sport

Interview : David Frétigné refait du sport et l'objectif reste le même

Le 14 aout dernier au rallye du Brésil, km 398 à 50 kms de l'arrivée de l'étape, David Frétigné est victime d'une mauvaise chute au guidon de sa 450 BMW-HVA.


La plus grande inquiétude est de mise, évacué vers l'hôpital le plus proche, c'est une seconde grosse blessure que va devoir surmonter le Mayennais d'origine.


Le bilan était lourd, fracture de la cervicale C 1 et un gros trauma crânien, avec un œdème cérébrale.


Interdit de rapatriement de suite du à la pression atmosphérique, David rentre deux semaines plus tard en France pour se soigner. Un premier contact quelques jours après son accident nous avait permis d'être rassuré sur l'essentiel. Nous avions convenu à la mi-septembre de reprendre contact pour faire le point de la situation. Ce jour là, David était encore très affecté moralement, ses 4 jours sans souvenirs toujours présents.


David Frétigné s'est totalement livré à nos questions, car il fallait poser La question délicate : Faut-il continuer, est-ce raisonnable, le danger. Nul ne peut en juger mis à part l'intéressé lui-même. C'est un Frétigné beaucoup plus percutant que j'ai entendu ce matin, une détermination retrouvée, ça fait bien plaisir.


Salut David, comment es-tu physiquement à ce jour ?


Là ça va beaucoup mieux, il y a un bon mois et demi que j'ai eu mon accident, heureusement j'ai assez bien récupéré. Depuis une semaine je n'ai plus ma protection cervicale que l'on a pu enlever, cela me permet de pouvoir bouger un peu plus, je n'ai pas de douleur sans, c'est que c'est en train de se consolider. Ma prochaine visite est dans 15 jours, scanner cerveau et cervicales. Là nous saurons précisément où j'en suis au niveau de la consolidation.


Le moral est revenu, je refais plus d'activité physique, je peux faire un peu plus de 50 minutes de home trainer (vélo sur rouleau) par jour, ça permet de se défouler physiquement, j'y ajoute facilement 3 heures de marche « montagne » c'est un grand pas en avant. Je me sens beaucoup mieux.


As-tu retrouvé la mémoire du « blanc » de 4 jours suite à ta chute ?


La chute en elle-même non, mais je me souviens maintenant de l'endroit, comment c'était les kilomètres avant, de la spéciale en général, beaucoup de souvenirs sont revenus. Les médecins m'ont rassuré, j'ai vu des photos de l'environnement de l'endroit qui m'ont aidé en cela, beaucoup de choses sont revenues depuis trois semaines, il fallait un peu de temps.


Par chance si je puis dire, je suis tombé à 200 mètres d'une ambulance, t'imagines 200 mètres en rallye ! Ce sont les médecins qui me l'ont dit, je ne m'en rappelle pas.


C'est peu important, mais ça roulait vite à cet endroit ?


Je pense que je roulais vite, les kilomètres précédents c'était rapide, des pistes roulantes sans grandes difficultés, on roulait à 130-140, à mon avis c'était dans cette fourchette au moment où j'ai chuté.


A ton retour à Perpignan, que disent les médecins fin aout ?


Médicalement, c'était simple, c'était de rester allongé sans bouger le plus longtemps possible pour la consolidation de la vertèbre avec une coque sur mesure qui bloque le cou pour ne pas que cela bouge. Il y a une semaine j'y suis retourné et le médecin m'a dit de refaire du sport.


Je suis donc resté allongé un mois, juste le droit de me lever pour le minimum, douche, repas, etc.


C'est ta 2ème chute grave en un an, as-tu une explication ?


En fait honnêtement je n'ai pas la réponse. Cette gamelle là je ne l'ai pas vu, je ne sais pas si c'est une erreur de ma part, une erreur d'appréciation de la piste, je ne sais pas. Ce que je sais, c'est que je n'ai pas changé du jour au lendemain. Je pratique beaucoup de sport, physiquement les médecins me donnent complètement capable de faire du sport de haut niveau, ils ne me disent pas, "T'as 40 ans il faut baisser l'activité sportive" pas du tout. Je suis réaliste c'est une question que je me suis posé « T'es peut-être trop vieux ? ». J'en ai parlé avec ces gens qui suivent des sportifs, leur réponse, « T'as un corps de 30 ans au top physiquement ».


As-tu pensé que la petite lumière rouge s'est allumée ?


Celle-ci aussi je me l'a suis posé et la réponse est bien compliquée, je suis père de famille, j'ai deux enfants, j'ai marqué la moto par tout ce que j'ai fait. Petit temps d'attente.


Là c'est le cœur qui parle. Je me suis interrogé : "Quand tu as commencé quelque chose, tu es toujours allé jusqu'au bout, tu as eu des défaites dans ta carrière, des hauts et des bas, mais tu as toujours réussi. Aujourd'hui tu n'as pas réussi à aller au bout de ton objectif en rallye raid, tu as fait 3ème au Dakar, tu connais le sport de haut niveau, tu es conscient des risques que tu peux prendre ….. " C'est plus fort que moi j'ai envie de continuer.


Mais …. ca veut dire, continuer avec ces paramètres dans la tête, que je connais malheureusement.


Peut-être que cela va être ma force, les risques, je vais mieux les calculer, mieux les mesurer etc. Nous en avons parlé avec mon team, je fais tout pour revenir en forme. L'envie est plus fort, il va me manquer quelque chose dans ma carrière sportive (allusion à une victoire au Dakar), mais à la fois je ne veux pas que cela détruise tout.


Si je réunis tous les paramètres, motos, team et forme, je repartirai, si mon entourage et les médecins me disent c'est trop juste physiquement, je ne partirai pas.


Le Dakar reste donc d'actualité ?


Pour moi oui, complètement, je pense pouvoir remonter sur la moto après mon scanner dans deux semaines, ce serait idéal, mais si c'est un peu après, ce n'est pas grave, je vais attendre et patienter, le pilotage, je l'ai, l'important c'est d'être en pleine forme physiquement sur la moto.


Merci David, à bientôt.


Interview : David Frétigné refait du sport et l'objectif reste le même


Mots clés :

Commentaires (3)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

ah.......enfin des news de Frétos!

Par Anonyme

bonne remise en forme 

Par Anonyme

salut David laurent Beaumel France 3 montpellier je t'avais rencontré avec d. Barro. J'espère que cette mauvaise chute ne sera bientôt plus qu'un mauvais souvenir. Si tu roules en languedoc roussillon on peut envisager un nouveau reportage pour évoquer ton retour à la compétition.  Bonne convalescence et à bientôt Chaleureusement laurent

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire