Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Interview Johnny Aubert : "L'enduro va se terminer, c'est sûr"

Dans Moto / Sport

Interview  Johnny Aubert : "L'enduro va se terminer, c'est sûr"

Johnny Aubert a déjà effectué un changement de cap voici quelques années en passant du motocross à l'enduro avec le succès que l'on connait.


Deux saisons de galères consécutives après deux titres mondiaux, il en faut plus pour altérer le moral du pilote.


Il s'apprête à un nouveau tournant, le rallye-raid, Johnny rêve du Dakar depuis bien longtemps, il en a l'opportunité dans de bonnes conditions. Il va falloir tout apprendre, le rallye, ça va vite, on roule à vue, le pilotage ne fait pas d'inquiétude, il faudra assimiler la navigation, c'est la nouvelle direction que devrait prendre la français dans un avenir proche. Sa chute en Grèce est un "lointain" souvenir.


Comment va ta brulure suite à ta chute en Grèce ?


Tout va bien, c'est OK je n'ai plus rien, j'ai fait un dernier contrôle vendredi dernier, je n'ai plus de problème de ce coté, cela a été long, Nous aurions peut-être du faire une greffe de peau, mais bon c'est passé, il faut regarder devant maintenant.


Tu n'as pas roulé la finale d'enduro à Mende, tu n'étais pas encore prêt ?


Physiquement je me sentais bien, mais je n'avais pas roulé de nouveau si ce n'est que deux fois une heure sur la moto, j'étais donc très juste en roulage, avec KTM nous avons décidé de ne pas rouler la finale, je n'avais plus rien à jouer au championnat, c'était prendre un risque pour pas grand-chose.


Si je prends un départ, c'est pour faire le mieux possible, cela aurait peut-être été stupide de rouler mal préparé après 3 mois sans moto.


Tu vas participer au prochain Dakar, tu y pensais depuis longtemps ?


J'y pense depuis très longtemps, même lorsque je faisais du motocross. C'est une course qui m'a toujours fait rêver, je voulais au moins y participer une fois, le fait de rouler à des vitesses « folles » dans le désert, les dunes, mais dans un calendrier de championnat de motocross c'est difficile. Quand je suis passé à l'enduro, j'ai franchi une étape supplémentaire pour me rapprocher du Dakar, j'y ai pensé de plus en plus. Et lors de mon premier titre de champion du monde, j'ai rencontré mon manager, qui est aussi celui de Marc Coma et Nani Roma, il connaît bien cette course qui me fait de plus en plus rêver.


Ton expérience en navigation est assez limitée.


Je n'ai jamais fait de rallye comme le Maroc ou le Tunisie, j'ai juste fait 500-600 kilomètres de navigation l'année passée. Nous allons bientôt aller faire des tests justement, je vais beaucoup rouler jusqu'au départ du Dakar pour faire du road-book le plus possible.


On peut être surpris que tu n'ais pas roulé au rallye du Maroc.


C'était difficile de tout organiser, préparer tout le matériel, il n'y a pas longtemps que j'ai signé mon contrat avec KTM, la semaine qui a précédé Mende. KTM pensait que je ne signerais que pour l'enduro, j'ai bien insisté pour faire le prochain Dakar, rien était prêt pour moi, on n'a pas eu assez de temps pour préparer le Maroc.


Dans quelles conditions pars-tu au Dakar ?


Je serais pilote officiel, mais un peu à part quand même de la structure officielle KTM que tu connais, je vais faire ma course, prendre de l'expérience pour les années à venir. J'aurais tout le soutient de l'usine KTM en matière d'assistance. J'aurais une 450 compé-client, c'est un peu aussi le but de KTM de montrer que leur moto « client » est capable de bien rouler au Dakar.


2012 sera-t-il ta dernière saison d'enduro pour une nouvelle carrière ?


Oui, l'enduro va se terminer, ça s'est sûr et normalement une nouvelle carrière qui commence, 2012 devrait être ma dernière saison en enduro. Normalement après 2012 ce sera 100 % rallye-raid. Avant je repars avec la nouvelle 450 en E 2, on a trouvé juste avec KTM que je roule avec cette moto.


Un dernier titre alors ?


Ce serait une belle chose de partir avec un titre, tout le monde rêve de cela, partir avec un 3ème titre ce serait super. Je ferais tout pour cela, c'est l'objectif en tout cas. J'aimerais aussi si l'emploi du temps le permet ajouter le rallye de Sardaigne par exemple, cela me plairait bien. Ce serait le rallye le mieux adapté pendant que je roule toujours en enduro, avant de faire un « vrai » rallye.


Merci Johnny et bon Dakar.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire