Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Interview : Philippe Donischal : "Nous avons trouvé une bonne base de travail"

Dans Moto / Sport

Interview : Philippe Donischal : "Nous avons trouvé une bonne base de travail"

Lors de l'ouverture du championnat de France Superbike au Mans, nous avions rencontré Philippe Donischal qui nous avait alors expliqué son objectif de développer la KTM RC8. Depuis, après chaque course, il nous explique les évolutions apportées à sa machine. Voici donc ses impressions après la course du Vigeant.


Bonjour Philippe. Depuis la course de Nogaro, ta RC8 a telle de nouveau été améliorée ? Est ce que cela a changé tes résultats ?


Effectivement ça c'est nettement mieux passé que d'habitude. On a bien progressé depuis Nogaro. Si tu veux, jusqu'à présent j'ai apporté chaque fois des petites améliorations mais qui n'étais pas vraiment des grosses améliorations. Mais depuis, j'ai fait préparer la fourche par C.F.C. Chaplain donc maintenant je suis vraiment en symbiose avec tous l'ensemble des éléments que j'ai apporté sur la moto à savoir l'amortisseur Ohlins et la fourche qui a été travaillée. Cela donne un bon équilibre au niveau du train avant qui me permet de vraiment bien ressentir la moto. Maintenant on a une vraie base de travail sur laquelle je vais pouvoir travailler toute la saison et faire évoluer le châssis. Il se trouve que jusqu'à présent je n'étais pas très à l'aise et en confiance sur la moto pour me lâcher mais maintenant ça va beaucoup mieux déjà.


As tu apporté des modifications au moteur. Tu devais recevoir un nouveau boîtier électronique après Nogaro. Cela c'est il concrétisé ?


Non, je n'ai rien eu encore. Je ne connais pas les raisons exactes mais je sais juste qu'à Monza avec la moto de superstock ils ont eu quelques problèmes alors je ne sais pas si c'est pour cette raison que je n'ai pas eu de boîtier électronique mais là pour le Vigeant, je ne l'avais pas. Donc j'avais la même moto qu'à Nogaro avec en plus la fourche préparée.


Comment cela c'est il traduit en terme de sensations ?


Ca va vraiment mieux maintenant. Sur le circuit du Vigeant, je faisais corps avec la moto. Le seul point noir du WE c'est que l'on a eu des conditions météo exécrables donc je n'ai pas pu travailler d'une façon concrète sur l'équilibre du châssis. On a surtout travaillé pour des conditions humides et là ça c'est super bien passé puisque d'entrée de jeu, j'ai réussi à trouver un bon compromis et j'ai vraiment pu me faire plaisir au guidon de la moto sous la pluie.


Interview : Philippe Donischal : "Nous avons trouvé une bonne base de travail"


Et les résultats ont donc suivis ?


Lors des premières séances d'essais sous la pluie, j'ai longtemps été dans le top 5. Finalement, je réalise le 15ème temps sur une piste séchante. Le dimanche, nous avons couru la première manche sur le sec et pour la première fois de la saison, je me suis vraiment fait plaisir avec la moto et j'ai pu garder longtemps le contact avec les meilleurs pilotes. Malgré 2 drapeaux rouges et 3 départs, je termine 17ème ce qui est de loin ma meilleure place avec la KTM RC8. J'attendais la 2nd manche sous la pluie avec impatience car la pluie nivelle les différences de puissance mais j'ai peut être même trop prié car elle a été annulée.


Ton sentiment concernant cette annulation ?


Honnêtement, c'est tout à fait normal. La direction de course a pris la bonne décision. Même si j'avais vraiment d'aller en piste parce que c'était un moyen pour moi de faire un truc sympa, c'était envoyer les pilotes au casse pipe. La piste était inondée et dans ces conditions là avec de aquaplaning, tu as plus de risque de te faire mal qu'autre chose donc ils ont pris une décision tout à fait logique à mon sens.


Quels vont être les prochains axes de travail avec la course de Ledenon les 14 et 15 Juin ?


Il faut que je fasse du roulage pour bien comprendre comment la moto fonctionne en châssis parce que maintenant que j'ai une base qui est bonne, il faut que je travaille dessus pour trouver l'équilibre. Donc le but est d'arriver à la prochaine course avec une expérience que j'aurai emmagasiné pendant des essais privés donc ça c'est le principale objectif.


Dans un 2e temps, il va falloir trouver des solutions moteur avec KTM.


Et bien merci beaucoup Philippe. Bon courage pour la suite de ta saison.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire