Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Interview : Sébastien Gimbert : "Je veux reprendre le numéro 1"

Dans Moto / Sport

Interview : Sébastien Gimbert : "Je veux reprendre le numéro 1"

L'hiver a été long pour de nombreux pilotes et le mois de mars est souvent le temps de la reprise. Il en est de même pour les pilotes engagés dans les différentes compétitions se déroulant en France et de part le monde. Vice-champion de France Superbike, Sébastien Gimbert a retrouvé le chemin des circuits pour aller jouer et préparer sa BMW S1000RR. C'est sur le circuit Bugatti du Mans qu'ont eu lieu les premiers tours de roues la semaine passée et c'est lors d'un roulage à Magny-cours que Sébastien nous explique sa saison 2011.


Bonjour Sébastien. Tu roules à nouveau pour BMW cette année. La structure change t'elle ?


Effectivement, le team sera engagé en championnat de France Superbike avec moi et Erwan Nigon et en championnat du monde d'endurance avec Damien Cudlin. Mickaël Bartolemy sera le team manager. Le team s'appellera BMW motorrad France Michelin


Un team engagé sur 2 compétitions différentes. Est-ce un avantage ou un inconvénient étant donné les différences sur les machines pour ses 2 championnats ?


C'est plutôt un réel avantage. Les motos ne sont pas si différentes en fait. Cela permet donc de travailler pour les 2 championnats en même temps et ainsi de progresser plus vite. Nous pourrons tester des pièces et les mécanos auront également une meilleure connaissance de la machine.


Comment se sont déroulés les premiers essais au Mans ?


Ce roulage était le premier depuis la dernière course des 8h de Doha. Il s'est très bien passé même si l'on repart de 0 car certains de nos fournisseurs on changé leur matériel. La moto est vraiment différente par rapport à celle de l'année passée. Par exemple, les suspensions sont toutes nouvelles ce qui nous oblige à repartir de 0 en terme de réglages. On travaille très dur et fort pour refaire nos chronos de 2010 et nous n'en sommes pas loin.


Serez-vous prêt pour le début de saison ?


Nous manquons toujours de temps. On doit rouler de nouveau avec le début du championnat de France pour peaufiner la préparation. Pourtant, l'équipe a fait un gros travail cet hiver pour préparer la moto au mieux. Et puis, le team nous donne tout les moyens dont on a besoin pour avoir la meilleure moto possible.


Concernant la saison 2011 du championnat de France, comment la pressens-tu ?


Cela va être une belle saison. Il faudra se méfier de Grégory Leblanc sur une toute nouvelle Kawa, tout comme Julien Da Costa. Guillaume Dietrich aura une BMW également ce qui devrait offrir de belles bagarres pour le public qui vient nous voir.


Tu ne parles pas d'Erwan ?


Erwan, je ne lui fait pas d'éloge car il faut que je le torde (rire). J'ai eu du mal l'année passé à m'adapter aux pneumatiques mais cette année, c'est à mon tour d'essayer de lui rendre la vie difficile. Je vais récupérer le numéro 7 cette année et je vais tout faire pour reprendre le numéro 1


Cela promet un beau championnat.


Oui complètement. Le but est aussi de faire du spectacle et de montrer que le championnat de France est d'un très bon niveau. Aussi bien pour nous que pour les jeunes pilotes qui y participe.


Merci beaucoup Sébastien et bonne continuation dans la préparation de ta saison.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire