Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Interview - Sébastien Gimbert : "Ne t'endort pas Erwan !"

Dans Moto / Sport

Interview - Sébastien Gimbert : "Ne t'endort pas Erwan !"

Après une bagarre de tous les instants, c'est finalement Erwan Nigon qui devient le nouveau championnat de France Superbike, championnat qui monte en niveau année après année. Sébastien Gimbert, qui a été son plus fidèle adversaire tout au long de cette saison, nous fait le bilan de la manche d'Albi.


Bonjour Sébastien. Tu rates le titre de peu, pas trop déçu ?


Ce n'est pas de la déception, bien au contraire. Alors si bien sûr, je suis déçu de ne pas avoir le titre mais je suis tellement content de la saison que l'on a faite avec Erwan que je ne peux pas être déçu. On s'est tiré une superbe bourre toute l'année, ça a été une saison de rêve.


Que t'a-t-il manqué pour conquérir ton 2e titre ?


J'ai mis un peu trop de temps pour m'habituer aux nouveaux pneus. J'ai mis du temps à bien intégrer le grip mais aussi le retour d'information. Erwan a été plus fort que moi sur ce coup-là et cela lui a permis de marquer de gros points en début de saison. Mais après la 2e course à Ledenon, je ne lui ai pas rendu la tâche facile, j'ai réussi à lui mettre une grosse pression.


Quel bilan fais-tu de cette saison ?


BMW nous a mandaté pour faire un top 5 et nous faisons 1 et 2 au championnat. Nous avions une top moto et pneumatique Michelin aussi performant. Et puis avec Erwan, nous sommes de vrais potes. J'avais déjà 1 titre, ça me fait plaisir qu'Erwan ait le sien.


Penses-tu que le duo Gimbert / Nigon a été un ingrédient pour ce doublé ?


Ça me parait évident. Il y a eu une très bonne entente entre nous. Cela nous a permis de beaucoup travailler en seulement 5 jours d'essais dont 2 sous la pluie. Au total, nous avons fait 10 jours de travail car chacun travaillé sur une partie de la moto, lui les pneus, moi le châssis et nous croisions nos informations pour nous faire une super moto pour les manches. Nous avions tout pour réussir et cela a payé.


Tu as passé ta moto à Erwan après la ligne d'arrivée. C'est un super geste ?


Oui effectivement. C'est une sorte de passation de pouvoir en lui passant ma moto flanqué du n°1. C'était vraiment sympa.


Comment vois-tu l'année prochaine ?


Rien n'est encore signé mais j'aimerai beaucoup que Michelin et BMW nous donne un nouveau jeton en Endurance mondial et en Superkibe français. J'ai appris à connaître beaucoup de monde dans le réseau BMW et Michelin qui se sont démenés pour nous faire rouler donc j'aimerai vraiment continuer l'aventure.


Les négociations ont-elles commencé ?


La saison n'est pas encore finie puisqu'il reste une course d'endurance. BMW est content de notre travail et nous également. Reste à voir ce que l'on va nous proposer. Je dis nous car j'aimerai vraiment continuer à rouler avec Erwan.


Un dernier mot pour Erwan ?


Je tiens à le féliciter pour son titre. Mais qu'il ne s'endorme pas car je serais là l'année prochaine.


Merci Sébastien et bonne fin de saison.


logo : site de Sébastien Gimbert


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire