Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Interview : Steven Frossard nous parle de sa saison et de son objectif, le titre mondial

Dans Moto / Sport

Interview : Steven Frossard nous parle de sa saison et de son objectif, le titre mondial

Steven Frossard a réalisé une excellente saison en MX 1, au guidon de sa 450 Yamaha, il commence par remporter la première manche d'ouverture en Bulgarie. Deux semaines plus tard à Valkenswaard, il pose la plaque rouge de leader sur sa moto.


Deux GP remportés, un à domicile début juin à St Jean d'Angély, une première inoubliable pour Steven, un doublé en Suède, 5 victoires de manches et 6 podiums clôturent 2011.


Une année écourtée suite à une chute en première manche en Allemagne au GP d'Europe qui va l'écarter du motocross des Nations.


Steven, tes problèmes pulmonaires, c'est réglé ?


Oui, tout est rentré dans l'ordre, j'ai repassé des examens de contrôle, tout va bien j'ai repris la moto voici une quinzaine de jour, juste pour rouler et se faire plaisir. A cette période de l'année, je roule plus pour le fun sans chercher la performance.


Quel bilan fais-tu de ta 1ère saison MX 1 ?


Pour moi, c'est sur que c'est exceptionnel, finir vice champion du monde pour la 1ère année en 450, c'est vraiment le top.


Au niveau des résultats j'ai passé une bonne année, même si physiquement j'ai galéré avec des blessures. Déjà lors de la 2ème épreuve aux Pays-bas je me suis fait une entorse au niveau de la clavicule, à la 3ème je me suis retourné un pouce, et j'ai roulé presque la moitié de saison avec ce ligament arraché, ça fait mal et c'est handicapant. Je m'étais donné de finir dans les 5 sachant que je pouvais faire des podiums, alors second c'est top.


Tu me disais avoir fait quelques erreurs, quoi précisément ?


J'ai laissé beaucoup trop de points à Antonio qui est toujours là, surtout dans trois manches. J'ai eu trop de week-ends où j'accumule des petites chutes, des mauvais départs, aux Etats-Unis je perds beaucoup de points, beaucoup trop, près d'une quarantaine d'un coup face à Cairoli. En Allemagne je fais une grosse erreur je dois faire 18 dans une manche, ce genre de chose il ne faut pas que cela m'arrive l'année prochaine, cela se jouera à peu de choses je pense.


Du bord de la piste, on te voit beaucoup plus « facile » sur la 450 que la 250.


Oui je me sens beaucoup plus facile avec la 450, je le savais depuis un bon bout de temps.


En 250, déjà je suis un peu lourd, les KTM sont vraiment puissantes.


En 450, on a même trop de puissance, on doit donc gérer les gaz et c'est le pilotage qui fait la différence, en 250, il faut rentrer vite dans les virages, ressortir très vite aussi. En MX 2, c'est vraiment la course à l'armement.


L'an prochain tu seras un des favoris pour le titre, plus de pression pour toi ?


Pour le moment, je n'y pense pas, ça ne fait rien du tout, je verrais en début de saison, mon objectif est clair, c'est d'être champion du monde donc je ne regarde pas trop à coté.


Le nombre de blessés est énorme cette année, n'est-ce que le hasard ?


C'est vrai qu'il y a eu beaucoup de chutes, cette année les terrains étaient beaucoup plus difficiles que les autres années, il y a des fois, franchement c'est presque inadmissible de laisser des terrains comme cela. Beaucoup trop dangereux, lorsque je suis tombé en Allemagne, cet endroit était très dangereux, même en faisant attention, je suis tombé malgré tout. Il y a eu beaucoup trop de chutes.


2012, un podium de GP 100 % français en MX 1, c'est possible ?


Evidement Gautier sera très rapide on le sait, Christophe forcément aussi, Seb s'il revient à son meilleur niveau ce sera pareil.


Donc oui un podium 100% français cela peut être faisable, au niveau du potentiel tout du moins sans problème, après il faut que ce soit le bon jour.


Merci Steven, à l'an prochain.


Interview : Steven Frossard nous parle de sa saison et de son objectif, le titre mondial


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire