Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Interview : Xavier Boog après son triplé à Romagné

Dans Moto / Sport

Interview : Xavier Boog après son triplé à Romagné

En allant à Romagné pour la 3ème épreuve du championnat de France de motocross Elite, je m'étais fixé de rencontrer certains pilotes.


Je ne suis pas parvenu à voir tous ceux que j'aurais voulu, mais Xavier Boog était sur ma liste. Je n'avais pas eu l'occasion de le rencontrer.


Je suis donc allé le voir en fin de matinée, avant les courses, pour discuter un peu et nous avons décidé de nous revoir en fin de journée. J'ai trouvé un pilote sympa et très facile d'accès.


Le fait est qu'il a gagné les 3 manches, dont la seconde avec une détermination et une vitesse de GP. Le public a été servi.


Vainqueur de la journée, le pilote officiel KRT a été pas mal sollicité, je suis donc simplement allé l'attendre à son camping car. Xavier est arrivé avec coupes et fleurs plein les bras, et le sourire évidemment.


Comme nous disions avant de commencer l'interview, c'est difficile de faire mieux pour un dimanche.


Xavier, après une saison 2009 manquée en MX 2, comment t'es-tu retrouvé chez KRT avec Roger Pourcel ?


Moi, à la base, je m'entends très bien avec Sébastien Pourcel, Roger cherchait un 3ème pilote, ça s'est fait comme ça assez vite. Moi, j'étais absolument ravi de rouler dans ce team avec des motos d'usine, tout le monde n'a pas la chance de rouler avec des motos comme cela.


Moi, j'ai pas signé les yeux fermés mais pas loin. Depuis le 60cc, je roule avec Christophe, le petit frère, on se connaît depuis longtemps, il sait de quoi je suis capable, et il m'a fait confiance.


Après une saison où on a une bonne moto et que l'on atteint pas ses objectifs, bien que tu n'en avais pas la responsabilité, c'est plus difficile de se retrouver un bon contrat ?


C'est sûr, mais bon, c'était pas super mauvais non plus, j'étais 5 avant de me faire opérer de l' appendicite, je finis 10, c'était pas évident avec les temps qui courent, j'ai réussi à avoir une très bonne place.


A l'ouverture du championnat de France à Sommières, tu fais déjà un très bon résultat.

Interview : Xavier Boog après son triplé à Romagné


Je fais 3/2/2, ce n'était pas mon terrain préféré, on va dire ça comme ça, j'aime pas quand les terrains sont béton, aujourd'hui, je me suis vraiment régalé. A Pernes c'était mieux, mais en première manche je cale à deux reprises, je suis reparti loin pour revenir 9ème. La deuxième, j'ai réussi à la gagner, la troisième je finis 3, mais il y avait des pilotes en plus, avec Marvin Musquin et Sébastien Pourcel, au final, c'était un bon week-end.


Là aujourd'hui, tu ne fais pas dans le détail avec trois victoires de manche dont cette remontée extraordinaire dans la seconde, tu te retrouves bien en tête du championnat.


Oui, je suis en tête du championnat, mais bon, Toto Boissière n'était pas loin de moi, il a marqué gros dans les trois manches, du coup, je n'ai pas pris beaucoup d'avance.


Le titre de champion de France te tient à cœur ?


Oui, ça fait partie de mes objectifs de la saison, après il faut voir comment ça se passe, il peut m'arriver un week-end sans comme Grégory aujourd'hui, on est jamais à l'abris. Mais bon, si je continue à bien m'entraîner, à rester régulier, il ne devrait pas y avoir de problème.


Le championnat va se jouer entre Anthony, Gregory et toi.


Oui, on va être à trois à se battre, du coup c'est pas évident de faire des écarts vu que l'on est toujours les trois mêmes devant, là, il y a des MX 2 qui se sont intercalés, ça a joué un peu en ma faveur.


En mondial qui commence dans moins de deux semaines, tu as des objectifs de donnés ?


Moi, mes objectifs, c'est de rentrer dans les dix, mais le Team m'a fixé pour objectif d'apprendre un max.


Tu n'as donc pas de trop de pression parce que tu arrives chez Kawasaki, et que l'an dernier, avec la blessure de Sébastien, on n' a pas vu beaucoup les Kawasaki.


Oui, c'est sûr que l'année dernière, ils ont eu une année sans, ils ont remédié à ce problème en signant Seb et Barragan. J'espère m'immiscer parmi ces pilotes, j'ai pas vraiment d'objectif de fixé par le team si ce n'est que d'apprendre devant.


Il me reste à te souhaiter un bon début de mondial, merci Xavier, à bientôt.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire