Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

ISDE 2009 : Audrey Rossat revient sur cette belle aventure victorieuse

Dans Moto / Sport

ISDE 2009 : Audrey Rossat revient sur cette belle aventure victorieuse

Depuis deux ans, nous suivons régulièrement les résultats d'Audrey Rossat en enduro.


Audrey a ramené du Portugal, pour la seconde année consécutive, le titre de championne du monde par équipe aux ISDE, titre partagé avec Ludivine Puy, victorieuse en individuelle et Stéphanie Buisson.


 


Audrey vient de me faire parvenir son résumé de ces 6 jours passés au Portugal.


Championne du monde par équipe pour la deuxième fois consécutive !


Cette année le terrain n'était pas forcément à notre avantage par rapport aux autres concurrentes. Le sable faisant parti intégrante de ces 6 jours celui ci était plus le terrain de jeux des suédoises, des finlandaises que de notre équipe habituée à la bonne terre française!


Dès les premiers tours de roues sur le training on a vite compris ce qui allait nous attendre...Les autres concurrentes étaient très à l'aise et adoptaient un pilotage très technique une vraie démonstration pour Stéphanie et moi.


Au lieu de repérer une spéciale l'après midi nous sommes finalement retournées non plus faire des essais mais un entraînement !


Le premier jour je n'ai pas réussis à me lâcher, et malgré tous les bons conseils du coach il me manquait le déclic. J'ai donc été un peu en retrait mais sans pour autant me faire décrocher, le bilan était tout de même positif pour moi! Pour l'équipe on avait signé un début prometteur !


Après une soirée à avoir pas mal cogité sur ma position sur la moto et le pilotage dans le sable en général je suis arrivée déterminée le lendemain à m'imposer aux chronos.


Dès la première spéciale je suis dedans ce n'est pas encore ça mais mon temps est correct et je commence à me faire plaisir. La journée s'est bien enchaînée, Ludivine réalise de très bons temps, nos adversaires directes les suédoises font des erreurs et pour moi je commence à "surfer sur les vagues".

ISDE 2009 : Audrey Rossat revient sur cette belle aventure victorieuse


A l'avant dernière spéciale malheureusement, je fais une grosse chute et perds beaucoup de temps, au moins 45s. Le soir briefing avec les managers sur les deux jours passés et les deux à venir qui seront à notre avantage puisqu'il y aura deux spéciales sur la terre.


Notre équipe met la barre très haute, nous sommes toutes les trois un cran au dessus des concurrentes et d'ailleurs fin de journée, le résultat tombe.


Ludivine , stéphanie et moi, c'est l'ordre du scratch de la journée !


Le seul point noir de la journée est mon embrayage, il a fallut que je le change en moins de quinze minutes, rien de très compliqué mais quand on ne l'a jamais fait et qu'on ajoute le stress du temps et la fatigue...


Le lendemain matin pendant les 10 mn, je dois démonter à nouveau le carter, le joint est à changer il fuit. Petits soucis d'organisation, des erreurs de chacun et je prends trois minutes de pénalité dès le départ. Cette mésaventure m'a un peu miné toute la journée car je pouvais faire une bonne place cette saison à l'individuel, mais j'ai tout de même fait une bonne journée en remplissant parfaitement mon rôle de Joker!


4 jours de courses et une avance déjà conséquente sur les suédoises qui sont deuxième suivi de l'Australie.


Le 5ème jour je suis super motivée, pour moi c'est le dernier jour et j'ai envie de tout donner.


Les spéciales ne sont pas trop à notre avantage mais mon déclic dans le sable je l'ai bien eu il y a quelques jours et les bons temps sont là !


Au deuxième tour, les deux dernières spéciales, 2 chutes dans chacune et bizarrement je ne perds pas trop de temps, je pense que la fatigue est là chez toutes les concurrentes et que je ne suis pas la seule à tomber.


THE LAST DAY!!! Cross final mais avant ça, 2h de liaison assez éprouvante.


Presque 20mn de grosses vagues cassantes dans le sable, à un croisement je vois notre suiveur qui m'annonce la couleur, les "clubs" n'ont qu'une minute d'avance au CH, il faut mettre du GAZ!


A ce moment j'ai débranché, impossible pour moi de prendre une minute de pénalité cette année, j'ai roulé vite, prenant des risques. Je suis même remontée sur la pilote Andriansson, la meilleure suédoise, j'arrive finalement au CH avec 5 minutes d'avances...


ISDE 2009 : Audrey Rossat revient sur cette belle aventure victorieuse


Le terrain de moto cross mythique d' AGUEDA est vite arrivé, à peine le temps de souffler que j'étais sur la grille de départ.


Le panneau 15 s, puis 5 s et là, misère mon embrayage déconne une fois de plus il chauffe et je ne contrôle plus rien, avec tout ça départ complètement raté ! Le peu de boue qu'il y avait j'ai tout pris en pleine tête et j'étais seulement dans le deuxième tours, je remontais, quand mes bras m'ont lâché. Après 5 jours dans le sable, une épicondinite à chaque bras, impossible de tenir le guidon, je finis la course en me disant:" Plus de 9 minutes d'avance, championne du monde!"


Enfin le drapeau à damier et la délivrance.


Je voudrais remercier tous mes partenaires qui m'ont permise d'arriver sur ces 6 jours de la manière la plus professionnelle qui soit. Hugues mon mécano pour son travail sur ma moto et sa présence par l'esprit. Tout le staff France qui aux fils des ans nous offrent des conditions de plus en plus idylliques. A Boubou qui s'occupe de ma mécanique sur place et qui subit parfois mon sale caractère et Pierre Marie Castella pour son engagement dans cette aventure qui m'a beaucoup touché.


Merci à tous les Français pour leurs encouragements tout au long de ces 6 jours qui m'ont poussé à remettre du gaz quand la fatigue m'en faisait rendre un peu.


Bravo à Ludivine pour sa performance et à Stéphanie qui n'a rien lâché et a roulé à son meilleur niveau. On a formé toutes les trois une équipe homogène.


Saison 2009 terminée, elle avait très mal commencé, on me le rappelle souvent et elle se termine de la meilleure manière qui soit. J'ai du mal à imaginer comment faire mieux maintenant...Je vais surtout me dire il me faut progresser encore et encore et que l'on ne sait pas demain de quoi est fait, et à l'heure actuelle mon programme 2010 n'est pas fixé.


Chose certaine 2010 se fera sur une 200 GAS GAS, moto qui m'a porté chance cette saison et avec laquelle j'ai pris beaucoup de plaisir à rouler.


A bientôt


Audrey


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire