Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

ISDE 2009 : Les pilotes Français au sommet de l'enduro mondial

Dans Moto / Sport

ISDE 2009 : Les pilotes  Français au sommet de l'enduro mondial

Les 84ème ISDE se sont terminés samedi avec la victoire des Français en Word Trophy et en Women's Trophy, les juniors terminant second.


Malgré l'absence de Sébastien Guillaume, Johnny Aubert, champion du monde E 2, Fabien Planet et Jeremy Joly, les Français nous ont offert un festival au Portugal.


Avec en Word Trophy, Marc Germain, Julien Gauthier, Marc Bourgeois, Christophe Nambotin, Antoine Méo et Rodrig Thain.


En Junior, Yannick Bossi, Sébastien Bozzo, Benoit Fortunato, Adrien Metge.


Et en féminine, Ludivine Puy, Audrey Rossat, Stéphanie Bouisson, l'équipe de France ramène du Portugal la victoire en Word Trophy et en Women's Trophy, comme l'an dernier en Grèce.


Dès le premier jour, Gautier, Bourgeois, Nambotin et ses copains prennent la tête devant la Finlande. Au second soir, ils sont toujours devant avec seulement une bonne minute d'avance.


Au troisième soir, c'est l'Italie qui est seconde, mais à 4 minutes, la Finlande a perdu Salminen. Jusqu'au bout, les Français tiennent bon malgré l'abandon de Julien Gauthier vendredi.


Et nos juniors sont passés tout près du grand schlem. Premier le premier jour, du à la contre performance d'Oriol Mena l'Espagnol. Le second jour, nos juniors sont second à 15 secondes des Espagnols.


Le 4ème jour est moins bon, les Français concèdent du temps aux Espagnols, ils sont à 2 minutes. Et pourtant, le dernier jour, il s'en est fallu de peu sur le terrain de motocross d'Agueda, les Français sont revenus à 46 secondes de l'Espagne, à la moindre chute d'un ou deux Espagnols, c'était la totale. Mais les Espagnols ont tenu bon.


ISDE 2009 : Les pilotes  Français au sommet de l'enduro mondial


Chez les filles, domination de nos trois représentantes du premier au dernier jour, même s'il fallait rester prudent, un abandon et les Suédoises profitaient de la situation.


Donc même en l'absence de quatre des « meilleurs » Français sélectionnés au départ, les pilotes ont remplis leurs contrat, un grand bravo à toute l'équipe de France, les remplaçants ont été dignes de la lourde tache qui leur était confiée.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire