Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Le team 18 en difficultés cherche des partenaires

Dans Moto / Sport

Le team 18 en difficultés cherche des partenaires

Comme expliqué à la fin de ce précédent entretien, le team 18 des sapeurs-pompiers connaît quelques difficultés financières. Yannick Bureau, team manager de l'équipe, nous en dit un peu plus.


Quel va être le programme pour 2008 ?


Nous avons connu en début d'année quelques difficultés de budget. C'est pourquoi nous avons décidé de réduire la saison au minimum. Nous allons donc participer au Mans et au Bol d'Or uniquement afin d'assainir nos comptes.


Pourtant, vous avez réalisé une superbe saison 2007, cela aurait dû porter ses fruits ?


Notre gros problème, c'est que nous avons été trop gentil. Au départ, l'équipe des pompiers c'était amusant, limite risible et puis ça a monté. En 2005, ça grimpe encore et en 2007, on a franchit un cap avec une 9e place au classement mondial d'endurance. Quand j'attend un train et que je lis un magazines de moto, il n'est pas rare que je tombe sur un article ou un entrefilet qui parle du team 18 alors qu'il y a des teams qui font régulier entre 5 et 10 qui font moins de retombés médiatiques mais nous n'avons pas réussi à nous vendre correctement. Au départ, quand quelqu'un nous donnait un chèque, nous étions ravi et certains de nos partenaires ont pris cette habitude. Nous de notre côté, on donne beaucoup et notre médiatisation est importante maintenant. Depuis le film tourné à Doha, j'ai reçu des mails du Japon, de Californie, de Colombie. On s'intéresse à nous mais nous n'arrivons pas à faire progresser nos relations financières avec nos partenaires actuels.


Le team 18 en difficultés cherche des partenaires


L'image du team-18 est plutôt bonne partout. Cela devrait vous aider ?


Effectivement nos résultats ont très bien progressés et notre image s'envole. Aujourd'hui quand le team 18 n'est pas sur une course, on s'entend dire « ah bon, vous n'êtes pas là ». La FIM nous a même invité à Genève avec tout le gratin de l'endurance mondiale. Nous étions la seule équipe Wild-Card à être invitée au monde. On a eu notre mot à dire sur le règlement 2008, on a imposé des choses. Les résultats appellent de la performance, la performance appelle des moyens techniques et des coûts de fonctionnement de plus en plus lourds. On a eu quelques désistements cet hiver et nous n'avons pas réussi à trouver de nouveaux partenaires parce que l'on a finit tardivement la saison après Doha en novembre. On a aussi eu des problèmes extra sportifs dans l'équipe ce qui fait que l'on est arrivé après le bouclage des budget sponsoring des entreprises nouvelles. Nos fidèles partenaires actuels font le maximum mais c'est autour que ça n'avance pas.


J'imagine que de raccourcir sa saison comme cela doit être une grande déception pour l'équipe ?


C'est effectivement une grande désillusion pour nous parce qu'on termine 9e au championnat du monde en ne faisant que 4 courses. Donc on se dit comment ça se fait que ça ne déclenche pas plus de choses. Maintenant, on va assainir nos comptes avec une recherche de nouveaux sponsors mais nous allons être plus carré dans notre recherche. Nous avons été lâché par des partenaires une semaine avant le Mans. Et du coup, cela nous a bloqué aussi dans la recherche de nouveaux sponsors pour 2008.


Le team 18 en difficultés cherche des partenaires


Allez-vous vous faire aider ?


Oui. Depuis peu, nous avons engagé quelqu'un qui va s'occuper de notre recherche de sponsors. C'est quelqu'un du monde de la moto. On va rester fidèle avec nos partenaires fidèles. Cette personne nous manage aussi en nous expliquant ce qu'il faut faire pour blinder les rendez-vous, les contrats. J'ai aussi fait ma mutation là dessus et on ne fera plus d'arrangement à l'amiable. Pour 2009, on va tout boucler avant novembre. On pourra présenter des choses plus précises à la FIM avec un vrai programme. A l'heure actuelle le team 18 est entre l'association et l'entreprise. Il va aussi falloir que l'on franchisse un cap de ce côté là. Je ne vois pas le team 18 ne faire que le Bol d'Or et le Mans. On peut avoir une vraie place au championnat et on l'a prouvé l'année passé. Il y a des top pilotes qui nous ont appelé mais nous avons refusé parce que qu'ils n'étaient pas pompier. On a une image dans le paddock comme une équipe super sérieuse dans les stands et on est aussi reconnu pour ça mais il ne faut pas que l'on change notre façon de fonctionner. Etre pompier est notre image de marque, il ne faut pas ça change.


Après la course et la désillusion liée à la chute de Guillaume Pialoux, Yannick est encore plus pessimiste sur l'avenir de l'équipe pour 2008.


Le team 18 en difficultés cherche des partenaires


C'est assez catastrophique ce qui nous arrive. Avoir une moto brûlée va sûrement remettre en question notre participation au Bol et peut être même l'existence du team 18. Il nous faut rapidement trouver de nouveaux partenaires afin de faire perdurer l'aventure. J'aimerai tellement que le team 18 me survive. Je rêve de venir voir une course quand je serai à la retraire et me dire « tiens, le team 18, c'est moi qui l'ai créé ». J'adorerai que le team 18 fasse parti du décor de l'endurance plus tard. Mais pour cela, il va nous falloir rapidement trouver des solutions. Si vous ne voulez pas voir cette place vide la saison prochaine et que votre entreprise souhaite sponsoriser une moto d'endurance qui bénéficie d'une grosse image médiatique, n'hésitez pas à me contacter. Vous trouverez mes coordonnés sur le site du team 18. ou directement en cliquant ici


Le team 18 en difficultés cherche des partenaires


Commentaires (2)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Pour la recherche de sponsors , il faut bien expliquer que vous n etes pas des gendarmes, çà devrait suffire ! :ptdr:

Par Anonyme

Nous savons nous aussi ce que c'est que d'être lâché une semaine avant les 24h, et là dure de refaire surface et tout reprévoir à temps. La recherche de sponsors de vient de plus en plus dure pour chacun, et les "pseudo" sponsors s'amusent souvent de nous en nous faisanr de fausses promesses et en nous lâchant le moment venu, compliquant nos engagements et la maîtrise du budget. Bon courage à votre team, en espérant que vous réussirez a refaire surface, car comme le dit Yannick nous aurions du mal à ne plus voir le Team 18 dans les paddocks, bien que concurrents!!! Accrochez vous!!!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire