Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Les Yamaha face aux permis A Progressif et A2

Dans Moto / Pratique

Les Yamaha face aux permis A Progressif et A2

Il y a quelques jours paraissait au Journal Officiel un décret modifiant l'obtention du permis de conduire. Yamaha fait le point sur sa gamme.


Le décret n°2016-723 du 31 mai dernier, applicable dès ce jour, oblige tout motard quel que soit son âge à passer par le permis A2 au critère de puissance restrictif lui interdisant de conduire une machine offrant plus de 35 kW… soit 47,6 chevaux.


Un coup dur pour les motards qui venaient tout juste de retrouver en France… un monde libre de puissance.


Pour clarifier la situation, Yamaha fait le point sur les modèles de sa gamme qui répondent aux nouveaux impératifs. Toutes les motos homologuées (Euro1, Euro2 et Euro3) de genre MTT1 (25 Kw ou 34 chevaux) au rapport puissance/ poids de 0,16 Kw/ kg maximum et les machines homologuées Euro4 de même genre (35Kw ou 47,6 chevaux) au rapport poids puissance 0,20 Kw/ kg maximum répondent aux normes du permis A2 sous réserve :


  • Qu'elles correspondent de construction au genre MTT1 (ex : XT 500 type 1U6)
  • Ou qu'elles soient bridées à partir d'un modèle dont la puissance en version pleine puissance est de 70 Kw (95,2 CV) maximum

Les Yamaha face aux permis A Progressif et A2


« L'ensemble des modèles Yamaha homologués en version MTT1, ainsi que tous les modèles Yamaha MTT2 développant de construction ou après bridage, homologués en puissance de 35 Kw (47,6CV) maximum et affichant un rapport puissance/poids de 0,20 Kw/kg, sont désormais éligibles » souligne la marque aux diapasons.


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire