Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Ma première balade en quad : grosse marrade inside

Dans Moto / Loisirs

Ma première balade en quad : grosse marrade inside

Moi qui commence tout juste à découvrir le monde des engins à moteur côté pilote, je suis restée un tantinet sceptique lorsqu'on m'a proposé de participer à une balade en quad. Certes l'activité avait l'air sympa, mais avouez franchement que la machine en elle-même n'a rien de bien excitant. Enfin pour moi en tout cas, elle n'en a pas. Comme je n'en avais jamais fait, et que ma grande curiosité a toujours eu le dessus sur quelque raisonnement que ce soit, me voilà partie avec l'instigateur du périple pour le Centre Tout Terrain de Rochepaule en Ardèche, pour voir ce que ces fameux quads avaient dans le ventre.


Petite précision météorologico-temporelle des plus utiles, cette escapade se déroule mi-novembre, il tombe des cordes, ou plutôt des seaux, et ça caille sévère. Je me dis bêtement que vu le temps pire que pourri, le gentil moniteur soucieux de notre petite santé va annuler la balade et nous permettre de remettre ça une fois le soleil revenu. Rien du tout ! « C'est pas gênant ! » qu'il nous dit avec un flegme déconcertant, rajoutant que seule la neige pourrait être un peu embêtante, et encore même pas parce qu'en quad, selon lui, on se marre bien plus sous la neige. Hum, soit. Je vais donc m'équiper en k-way, gants, bottes et casque dans l'atelier, et j'ai à peine le temps de sortir pour m'asseoir sur la machine que je suis déjà trempée comme une soupe. La balade devant durer 2h, ça promet.


Ma première balade en quad : grosse marrade inside


Photo : Centre Tout Terrain de Rochepaule


Après quelques explications sommaires de Bertrand, le moniteur, sur les commandes de l'engin, il prend la tête de la petite équipe sur sa machine et nous emmène sur un petit terrain légèrement pentu pour faire quelques tests. Après quelques minutes de bagarre avec le guidon bien trop long pour mes petits bras, j'arrive à peu près à diriger ma machine. Nous partons alors pour une piste un peu plus accidentée au milieu des bois, et toujours sous la pluie. Rien de bien folichon dans un premier temps, d'autant qu'ayant tendance à y aller mollo, chaque caillasse me fait perdre la direction du quad et j'ai une fâcheuse tendance à tirer tout droit. S'ensuivent une enfilade de huits, des creux, des bosses, et nous arrivons à un petit circuit plus accidenté pour s'entraîner un peu avant d'attaquer la forêt proprement dite. Et là, Bertrand a l'idée saugrenue de me planter en travers au milieu d'une pente pour me montrer jusqu'où on peut pencher avec un quad. Ok pour l'expérience, jusqu'à ce qu'il s'approche dangereusement de MA machine. Déjà à 45° par rapport à l'horizontale, le voilà qui me soulève pour me faire pencher encore plus, prouvant ainsi qu'on peut aller très très loin. Toute nana qui se respecte se serait mise à hurler pour qu'il arrête. Oui, eh bien c'est précisément ce que j'ai fait. Evidemment ça a fait marrer tout le monde, sauf moi qui voyait le moment où j'allais me retrouver le nez dans la boue. « Alors, rassurée ? » qu'il me sort, le bougre. Mouais, je ne dirais pas ça comme ça…


Ma première balade en quad : grosse marrade inside


Photo : Centre Tout Terrain de Rochepaule


Après cette petite expérience, nous voilà partis au cœur de la forêt, slalomant entre les arbres, évitant dans un premier temps les grosses flaques d'eau puis fonçant dedans allègrement par la suite. Même la neige ne parvient pas à nous barrer la route, c'est dire. Il continue à pleuvoir des cordes, on est tous trempés, ça glisse énormément mais ça je dois dire que c'est plutôt marrant. Plus ça va, plus je maîtrise mon quad et plus je me fais plaisir. On a même croisé des chevreuils qui ont dû nous prendre pour des tarés de rouler par ce temps. Après deux heures de balade, nous rentrons au centre dégoulinants, cinq centimètres d'eau dans chaque botte, les fringues détrempées jusqu'aux sous-vêtements mais vraiment contents. Je me demande presque si ça aurait été aussi sympa s'il avait fait grand beau. Si si.


Au final, ce fût une super expérience. Moi qui avais peur de ne pas m'en sortir au début, je trouve que le quad est une machine assez facile à prendre en main. Et puis ça permet de faire de très jolies balades en pleine nature sur n'importe quel type de terrain ou presque. Bref, n'hésitez plus, si vous avez l'occasion de découvrir cette activité tout terrain, lancez vous c'est vraiment génial !


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire