Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Mondial d'enduro : E 1, Antoine Méo n'a hélas plus Johnny Aubert pour la course au titre

Dans Moto / Sport

Mondial d'enduro : E 1, Antoine Méo n'a hélas plus Johnny Aubert pour la course au titre

C'est sous le soleil Italien que s'est déroulé la 3ème épreuve du championnat du monde d'enduro.


Chez les E1, samedi, on attendait l'explication de Johnny Aubert avec son rival Antoine Méo, en tête du provisoire. Voici trois semaines en championnat de France, Johnny avait eu des problèmes d'équilibre, de vision et de maux de tête.


On pouvait espérer que le problème soit résolu, mais Johnny ne va faire que quelques spéciales, avant d'être contraint à l'abandon, et avoir l'interdiction des médecins de rouler le dimanche. Le challenge du titre avec la 250 s'envole.


Antoine Méo, remporte les deux premières spéciales, Aubert est second et se retire à la fin de la 5ème spéciale. Le Finlandais Eero Remes, prend donc la seconde place laissée par Aubert, et pour Antoine Méo, il n'y a plus qu'à dérouler jusqu'à la fin de la journée.


Il s'impose avec 9 victoires de spéciales sur 13, 1 mn 43 d'avance sur Remes. Cristobal Guerrero finit 3ème, pour les autres Français, c'est plus difficile, Deparrois, 6ème, Gauthier, Curvalle et Bozzo, 8, 9 et 10ème.


Dimanche, c'est le spécialiste de l'enduro extrême, Blazusiac, qui remporte la 1ère spéciale, avant que Remes et Méo ne reprennent les deux premières places. Séparés que de quelques secondes tout au long de la journée, deux spéciales avant la fin, Méo a 5 secondes d'avances sur Remes, donc rien n'est fait, mais le Français s'impose deux dernières fois et reprend 17 secondes à son rival pour gagner ce second jour avec seulement 23 secondes d'avance. Même podium que le samedi avec Remes deux et Guerrero trois.


Au championnat, Antoine Méo peut déjà gérer son avance en cas de besoin, avec 29 points d'avance sur son second.


Antoine Méo : "Le chemin vers le titre est encore long, et je ne suis pas à l'abri d'un problème tel qu'a pu le connaître Johnny aujourd'hui. Quand j'ai appris qu'il avait abandonné, je me suis concentré sur le classement "scratch", toutes catégories confondues. Je suis heureux de l'emporter. Il semblerait également qu'avec mes origines italiennes je sois apprécié du public, car j'ai entendu des encouragements tout au long du parcours."


Mondial d'enduro : E 1, Antoine Méo n'a hélas plus Johnny Aubert pour la course au titre


 


Samedi :


  • 1- MEO Antoine FRA HVA
  • 2- REMES Eero FIN KTM
  • 3- GUERRERO Cristobal ESP YAMAHA
  • 4- SEISTOLA Matti FIN HVA
  • 5- MICHELUZ Maurizio ITA TM
  • 6- DEPARROIS Nicolas FRA KAWASAKI
  • 7- BLAZUSIAK Tadeusz POL KTM
  • 8- GAUTHIER Julien FRA HM-HONDA

Dimanche :


  • 1- MEO Antoine FRA HVA
  • 2- REMES Eero FIN KTM
  • 3- GUERRERO Cristobal ESP YAMAHA
  • 4- SEISTOLA Matti FIN HVA
  • 5- DEPARROIS Nicolas FRA KAWASAKI
  • 6- BLAZUSIAK Tadeusz POL KTM
  • 7- BOZZO Sébastien FRA HVA
  • 8- GAUTHIER Julien FRA HM-HONDA

Classement provisoire :


  • 1 MEO Antoine FRA HVA 147 points
  • 2 GUERRERO Cristobal ESP YAMAHA 118
  • 3 REMES Eero FIN KTM 97
  • 4 SEISTOLA Matti FIN HVA 95
  • 5 DEPARROIS Nicolas FRA KAWASAKI 94
  • 6 AUBERT Johnny FRA KTM 91

photo maxxis enduro


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire