Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Moto & Cinéma : Si on allait rouler à ... “Belle Epine”

Dans Moto / Loisirs

Moto & Cinéma : Si on allait rouler à ... “Belle Epine”

Je vous invite à vous souvenir du décor des pistes improvisées de Rungis que je plantai avec l'aide de Renaud et de son héros Gérard Lambert. Gérard était alors avec sa mobylette en panne sèche (comme quoi rien ne change, quarante ans après quant à nos relations avec le divin carburant ...) dans le quartier de Rungis, qui est à nouveau le décor mais cette fois ci pour un film.


Moto & Cinéma : Si on allait rouler à ... “Belle Epine”


La jeune réalisatrice Rebecca Zlotowski a réalisé son premier long métrage de cinéma. Elle balade son héroïne, campée par Léa Seydoux (« Inglourious Bastards », « La Belle Personne »), dans la banlieue sud de Paris à la fin des années 70.


Moto & Cinéma : Si on allait rouler à ... “Belle Epine”


« Belle Epine », le film sorti en salle le 10 novembre 2010 fait la part belle aux rendez-vous motocyclistes de Rungis, même s'il ne s'agit pas d'un film centré sur la moto. En effet, “Prudence Friedman a 17 ans.


Soudain livrée à elle même dans l'appartement familial, elle rencontre Marilyne, une frondeuse du lycée qui lui fait découvrir le circuit sauvage de Rungis, où tournent dangereusement grosses cylindrées et petites motos trafiquées.


Fascinée par la bande du circuit, Reynald, Franck et les autres, Prudence tente d'y gagner sa place, en essayant de faire passer sa solitude pour de la liberté.”


Moto & Cinéma : Si on allait rouler à ... “Belle Epine”


Le synopsis de “Belle Epine” est donc bien "simple". Dans la fin des années 70, en banlieue parisienne, Prudence, une ado livrée à elle-même suite à la mort récente de sa mère fait son deuil et s'émancipe au travers de nouvelles expériences. Entre autre, la découverte de l'univers d'une bande de motards... Dans les nouvelles halles de Rungis transformées en circuit sauvage...


Moto & Cinéma : Si on allait rouler à ... “Belle Epine”


Bande annonce :



Belle Epine, Réalisé par Rebecca Zlotowski.


Avec : Léa Seydoux (Prudence Friedmann) ; Anaïs Demoustier (Sonia Cohen) ; Agathe Schlencker (Maryline Santamaria) ; Johan Libéreau (Franck) ; Guillaume Gouix (Reynald) ; Anna Sigalevitch (Frédérique Friedmann) ; Michaël Abiteboul (Gérard) ; Marie Matheron (Delphine) ; Marina Tomé (Nelly Cohen) ; Carlo Brandt (Michel Cohen).


... et avec une pianiste qui est une vrai pianiste, des motards qui sont de vrais motards et la mère de l'héroïne qui est vraiment ... à voir.


Sinon interview moto de Rebecca Zlotowski par Independencia.fr :



Moto & Cinéma : Si on allait rouler à ... “Belle Epine”


Portfolio (3 photos)

Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire