Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Moto GP - 2012: Suzuki laisse le Moto GP à trois constructeurs

Dans Moto / Sport

Moto GP - 2012: Suzuki laisse le Moto GP à trois constructeurs

Ce qui était redouté est arrivé. Le Moto GP, discipline qui se veut l'élite de la vitesse moto, n'a plus seulement que trois constructeurs dans son paddock. Après Kawasaki qui a refusé l'échéance de 2009, c'est maintenant au tour de Suzuki de battre en retraite plutôt que d'affronter la campagne 2012. Hamamatsu jette l'éponge. Enfin , pas tout à fait, car le constructeur promet de revenir en 2014. Mais il est bien connu que les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent:


« Cette suspension d'activité a pour objectif de permettre à Suzuki de se stabiliser dans une conjoncture économique mondiale difficile, face à une historique dévalorisation du Yen japonais et suite à plusieurs catastrophes naturelles » annonce le constructeur. « Suzuki va cependant se concentrer sur le développement d'une nouvelle machine de course pour la catégorie MotoGP, avec l'idée de revenir en 2014. Suzuki continuera à courir en motocross et soutiendra les compétitions de courses sur route des machines de série, en obtenant l'homologation FIM et en continuant à fournir ses kits de développement. » L'alliance Crescent-Yoshimura en Superbike peut donc être considérée comme la nouvelle ère de la compétition chez Suzuki.


Maintenant que l'on a tous les éléments, on ne peut s'empêcher de penser qu'Alvaro Bautista était sans doute au courant bien avant le communiqué offciel de ces intentions, ce qui induit que Paul Denning l'était tout autant. De quoi faire rager Randy De Puniet qui est un peu le dindon de la farce et qui est à présent assurément sans la moindre option en Moto GP, sauf à espérer un strapontin chez Ducati.


Côté Dorna, on n'a pas encore réagi, mais on doit être encore plus motivé pour voir se multiplier les CRT afin de sortir du carcan imposé par les usines. Au final, on ne peut s'empêcher de regarder vers le Superbike qui a certes perdu Yamaha et qui souffre tout autant de la conjoncture mais qui semble avoir une assise bien plus solide avec un règlement et une philosophie qui, de toute façon, tend naturellement vers des coûts moindres. Une idée que les Grands Prix essaient, bien qu'ils s'en défendent, de récupérer avec les CRT.


Commentaires (4)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Bien triste nouvelle. En effet après Kawa c'est Suzuk qui part di MGP, qui sera le prochain? Je crois que l'énorme bétise de la Dorna, entre autre...., c'est d'avoir fait passer les 1000 à 800 pour revenir maintenant à des 1000. Que d'argent gaspillé.

Par Anonyme

pas une surprise et ils le savaient depuis longtemps, on ne prépare pas une motoGP en 3 semaines. Et si Ducati se retirait - impossible ?

Par Anonyme

ohhhhhhhhhhhhhhhh, quelle surprise ???

Par Anonyme

tout ca est faux car aspar va engager deux apprilla en crt donc encore une chance

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire