Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Moto GP – 2015 : on va entendre parler de Petrucci chez Ducati

Dans Moto / Sport

Moto GP – 2015 : on va entendre parler de Petrucci chez Ducati

Après des saisons de galère sans doute au guidon des pires motos alignées sur la grille de départ du Moto GP, l'Italien Danilo Petrucci aura enfin, cette année, une machine valable. Soit une Ducati GP14.1 au sein du team Pramac. Equipier d'un Yonny Hernandez qui bénéficiera d'une GP14.2, il sera encadré par une équipe menée par Daniele Romagnoli qui a trouvé refuge au sein de l'équipe satellite après une année passée au sein de la structure officielle de Borgo Panigale comme chef mécanicien d'un Cal Crutchlow depuis, parti. Autant de nouveautés qu'il va falloir roder sur le terrain. Mais dès les premiers tours de roues de celui que l'on surnomme « Petrux », Ducati a remarqué le potentiel de ce compatriote formé à la Superbike. Et qui pourrait bien devenir, à terme, incontournable.


En attendant, l'ancien pilote du team Ioda a déjà fait son effet au terme des premiers essais : « Les trois journées ont dépassé nos attentes. La Ducati est connue pour avoir un moteur puissant mais aussi ne pas être facile à piloter. Durant la troisième journée d'essais, nous avons trouvé de bons réglages pour la géométrie, les suspensions et l'électronique. Il était septième et nous étions tous satisfaits » a commenté Daniele Romagnoli. « D'un point de vue technique, Danilo est un très bon pilote au freinage et l'une des forces de la Ducati est justement le freinage. S'il parvient à bien comprendre sa moto, il pourra tirer le maximum de son potentiel. »


Moto GP – 2015 : on va entendre parler de Petrucci chez Ducati


De bonnes bases sur lesquelles l'équipe va se relancer au moment de reprendre les tests : « il est bien conscient que nous devons bâtir une équipe soudée et nous assurer une communication efficace pour que tout le monde puisse faire son travail correctement. C'est quelqu'un d'humble et de très attentifs aux détails. Nous avons besoin de travailler ensemble. »


« Après l'hiver, la première étape va être de redécouvrir la moto. Sepang est un circuit très différent de Valence. Une fois que Danilo aura atteint un bon niveau de performances, nous pourrons commencer à chercher les réglages qui lui iront le mieux. Ce test sera important parce que Ducati va nous fournir des nouveautés électroniques pour la GP14.1, qui seront suivies d'autres mises à jour durant la saison pour optimiser les performances de la moto. »


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire