Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Moto GP - Allemagne: Les pilotes en colère contre Bridgestone

Dans Moto / Sport

Moto GP - Allemagne: Les pilotes en colère contre Bridgestone

Le manufacturier unique du Moto GP, Bridgestone, est, depuis quelques temps, sous le feu de la critique des protagonistes de l'élite. Les chutes à répétition de pilotes à peine sortis des stands qui n'arrivent pas à comprendre leur cabriole subie sans préavis ont placé l'enseigne japonaise dans une situation si inconfortable qu'elle a décidé d'amener au Sachsenring une gomme plus tendre. Une démarche apparemment insuffisante puisque dès le matin de la première séance, Casey Stoner, Valentino Rossi, Dani Pedrosa et Toni Elias, celui-ci par deux fois, embrassaient violemment le bitume allemand.


Cette conjoncture a été de trop. Sous la houlette d'un Loris Capirossi qui a repris en main la commission de sécurité en même temps qu'il lâchait le guidon de sa Ducati à Sylvain Guintoli, les pilotes ont fait connaître leur mécontentement pour mieux exiger de Bridgestone des mesures correctives rapides et efficaces. « Tous les pilotes étaient présents en Commission de Sécurité et le jugement est unanime : on ne peut pas continuer ainsi. Nous sommes tous très en colère » a déclaré Capirex. « On n'avait jamais vu un pilote chuter non pas parce qu'il a commis une erreur, mais parce que le pneu l'abandonne. Nous leur mettons la pression également en vue de l'année prochaine.  De notre point de vue, un pneu très performant sur les longues distances nous convient, à condition qu'il garantisse la sécurité dès le premier tour. »


Valentino Rossi se faisait ensuite l'écho de ses collègues : « L'arrière est bon, mais le pneu avant ne marche pas. Bridgestone doit nous apporter une nouvelle gomme. Nous avons besoin de plus de choix pour nous adapter aux températures de la piste. Actuellement, en dessous des 25°, leurs pneus ont un problème. »


Côté Japonais, on dit réfléchir sur une solution pour Brno, soit à la rentrée de la pause estivale du Moto GP. Mais en même temps, on jouait les récalcitrants : « Nos options à l'avant sont les mêmes que l'an dernier, lorsque Dani Pedrosa avait établi un nouveau record du tour » martelle-t-on chez les nippons. «  Le matin, les conditions étaient fraiches et ventées, deux facteurs qui ont eu un poids important dans les performances. L'après-midi, la piste s'est réchauffée et les options les plus dures ont elles aussi été utilisées, à l'avant et à l'arrière, nous sommes donc contents de notre sélection de gommes pour ce circuit. »


Ce serait donc surtout le vent qui expliquerait les chutes des pilotes lors de l'entame de la première séance libre. Une position qui risque surtout de faire souffler le vent de la colère chez ces derniers. Et encore, ils n'ont pas abordé l'absence des pneus mixtes qui finira bien par se poser lorsqu'il faudra disputer un Grand Prix sur une piste à peine humide. Actuellement, le Moto GP n'a le choix qu'entre des slicks, inconcevables dans de telles conditions, et des pluies qui se détruisent en quelques tours s'ils n'évoluent pas dans des gerbes d'eau. "Ils ont touché le fond" termine même Loris Capirossi au sujet de Bridgestone. Irait-on vers un boycott pour sortir de ce dialogue de sourds ?


Commentaires (3)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Au secours Bibendum, revient STP. Tous on plus ou moins voulu du BRIDGE maintenant ils se démerdent avec. Les machines ont évolué, les pilotes aussi (certains) les boyaux n'ont pas suivi et tout le monde prend de super gamelles, du jamais vu de la part des top pilotes habituellement. C'est une preuve que les gars se dépouillent pour faire un temps, respect à tous ces mecs.

Par Anonyme

Non je suis desole, il y a que rossi qui reclamme, cet article est faux mdr Caradisiac ne connait pas autant les padocks que austria27 mdr

Par Anonyme

Désolé mais quand Michelin était là, on voyait tous les Bridge devant et les autres derrière. Rappelez vous Brno

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire