Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Moto GP - Allemagne: Suzuki n'a pas été épargné par les ennuis

Dans Moto / Sport

Moto GP - Allemagne: Suzuki n'a pas été épargné par les ennuis

Onzième et treizième, voilà le bilan des troupes Suzuki au sortir d'un Sachsenring déprimant. Les pilotes ont eu leur lot de problèmes, tant techniques que de santé puisque Vermeulen s'est remis par terre après son volume déjà subi lors de la dernière manche à Laguna Seca alors que Loris Capirossi n'a pas été en reste, avec une chute lors de la qualification qui lui a chiffonné la cheville gauche.


Du travail pour les mécanos, les toubibs et les ingénieurs qui doivent trouver les solutions pour faire avancer une GSV-R que les dernières évolutions n'ont pas, et de loin, transcendées, il n'y avait effectivement pas de quoi pavoiser chez les tenants d'Hamamatsu au moment de plier les gaules vers Donington.


Moto GP - Allemagne: Suzuki n'a pas été épargné par les ennuis


« Nous avons rencontré des problèmes avec les gommes dures que nous n'avions pas eu l'occasion de tester jusque là et que nous n'avons pas réussi à monter en température » raconte Loris, « mais nous avons aussi d'autres faiblesses qu'il nous faut résoudre. Et avec la nouvelle réglementation, nous manquons cruellement de roulage. »


« Difficile de tirer quelque chose de positif de ce week-end au Sachsenring » répondait en écho le boss, Paul Denning. « C'est encore heureux que nous n'avons pas connu encore plus de dégâts à l'issue de la course, tant pour les pilotes que pour les machines. Chez nous à Donington, nous espérons que nous serons en mesure de livrer une meilleure prestation. »


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire