Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Moto GP - Capirossi: "Les 500 étaient plus sélectives"

Dans Moto / Sport

Moto GP - Capirossi: "Les 500 étaient plus sélectives"

Ce n'est pas parce que son surnom a été un moment « CapiTrex » que Loris Capirossi est pour autant le dinosaure du plateau Moto GP. Bien qu'avec sa trentaine bien sonnée et sa longue expérience des Grands Prix, il ne peut cacher qu'il fait partie des vétérans du paddock. Ceci dit, il a l'appétit toujours aussi aiguisé et après avoir vu rouge Ducati pendant plusieurs saisons, il compte bien connaître encore l'ivresse de la victoire à l'entame d'une période bleue Suzuki.


Pour le meeting de Jerez prévu ce week end, Loris est optimiste avec des évolutions mécaniques et électroniques validées depuis la dernière manche au Qatar. Même s'il faudra faire encore avec des Bridgestone pour le moment en dessous du niveau des Michelin en qualification : « Nous avons un si gros problème avec le pneu arrière, que nous ne montons pas de pneu avant de qualification. Mais si je mets la moto à ma main, je suis certain de me battre pour les avant postes, ce que je veux faire au plus vite. »


Moto GP - Capirossi: "Les 500 étaient plus sélectives"


Et ces jeunes freluquets qui lui donnent parfois la leçon ? L'ancien parle : « Ils sont très forts, mais le pilote fait moins la différence qu'avant. Si nous retrouvions nos 500 avec les pneus actuels, nous serions dans les chronos des 800. Mais très peu arriveraient à le faire. Les 500 étaient autrement plus sélectives. »


Commentaires (8)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

OK avec Loris,enlevez l'electronique et on verra la vrai valeur des pilotes,n'est ce pas le cangourou de merde:bien:

Par Anonyme

bah du kangourou de merde tu vas encore en bouffer , change de sport ...

Par Anonyme

Mais en F1 le changement dans l'electronique a eu un résultat etonnant au premier GP. En fait il devrait enlever l'assistancer electronique le spectacle serait meilleur.

Par Anonyme

Aaaah, les 500 ça envoyait du lourd ! En dehors de Doohan qui s'est accroché au titre, les saisons se suivaient et ne se ressemblaient pas.. D'accord pour virer l'assistance electronique,  mais il risquerait d'y avoir de la casse...

Par Anonyme

C'est pas plutot CapiRex le surnom ?

Par Anonyme

Oui mais comme il est vieux, il dise CapiTrex, il faut comprendre Capi T-Rex comme le Tyrannosaurus Rex!! :ddr:

Par Anonyme

Oui c'était bien Capirex, voulant dire Capi-Roi, rien à voir avec les dinosaures... A l'occasion, regardez un GP500 des années 89-91, comme Phillip Island par exemple... Gardner, Lawson, Spencer, Rainey, Schwantz, Doohan, Kocinski, Sarron, Mamola, Baldwin, Magee, que des pilotes de légende tous aux guidons de ces brutes qu'étaient les 500 de l'époque... Inoubliable... Ah tiens c'était quand ce GP de France de folie au Castellet avec je crois Lawson, Gardner, Schwantz et ce simplet surdoué de Christian Sarron qui leur montre dès le début SA trajectoire intérieure dans le Beausset au lieu de la garder pour le dernier tour, et Gardner qui réussit à leur fausser compagnie mais casse dans le dernier tour entre Signes et le Beausset... Moi je dis qu'on n'a plus jamais eu des GP de cette intensité, depuis cette époque

Par Anonyme

Oui le surnom c'est bien Capirex, je vois pas d'où elle sort l'histoire de dynosaure. C'est sûr que les 500 c'était autre chose, les gars ils réfléchissaient à deux fois avant d'éssorer la poigner en sortit de virage...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire