Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Moto GP - Catalogne D.1: Du mieux et du moins bon pour Suzuki

Dans Moto / Sport

Moto GP - Catalogne D.1: Du mieux et du moins bon pour Suzuki

Suzuki a donc amené son nouveau moteur en Catalogne et le tracé de Montmélo s'est chargé de donner les premières indications sur son potentiel. Certes, la GSV-R d'un Capirossi qui a été apparemment le seul à avoir eu le privilège de l'employer, a gagné en vitesse de pointe, cruellement basse au Mugello, mais ce gain s'est aussi traduit par des pertes sur d'autres secteurs de la moto, si bien que la greffe de ce nouvel organe ne s'est pas encore révélée miraculeuse:


« A la fin de la séance, j'ai essayé le nouveau moteur » déclare ainsi Capi. « C'est un plus par rapport à ce que nous avions jusqu'à présent, mais nous devons bien étudier les données car il semblerait que la moto se comporte différemment. Mais l'un dans l'autre, la séance a été bonne et je tiens à remercier Suzuki pour leur travail qui est pour nous très important ! »


Moto GP - Catalogne D.1: Du mieux et du moins bon pour Suzuki


Un discours policé qui montre qu'il y a encore du boulot avant de se montrer aux avant-postes. Cependant, Loris a fait mieux que son équipier Vermeulen qui s'est contenté de tester les pneus et le châssis. Septième temps et la huitième V.max du plateau pour l'un, le treizième chrono avec la dix septième vitesse de pointe pour l'autre. Pour l'instant, avantage quand même au bouilleur neuf.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire