Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Moto GP: Coup de froid sur le Moto2

Dans Moto / Sport

Moto GP: Coup de froid sur le Moto2

Comme on pouvait s'y attendre, la déclaration d'intention surprise de Carmelo Ezpeleta et de Vitto Ippolito sur le futur règlement moteur du prochain Moto2 formulée lors des tests de Jerez du Moto GP, a jeté un coup de froid sur certaines ambitions formulées à l'égard de cette catégorie, et qui se matérialisaient déjà par des démarches concrètes.


L'idée du moteur unique ainsi évoquée par les pontes de la Dorna et de la FIM n'a ainsi pas du tout enthousiasmé une structure Blusens, première à faire tourner une machine de ce nouveau type, qui a annoncé mettre fin à son développement jusqu'à plus amples renseignements sur la philosophie technique à venir.


Moto GP: Coup de froid sur le Moto2


Cette initiative de la mécanique exclusive, que d'aucuns voient non seulement motivée par un désir de réduire les coûts, mais aussi comme une porte de sortie face au conflit qui s'annonçait inévitable et frontal avec le mondial Supersport, a aussi été vertement critiqué par les frères Ten Kate, au départ intéressés par cette opportunité de venir aux Grands Prix, et qui ce week end à Valence, théâtre du troisième rendez vous de l'année du paddock Superbike, n'ont pas mâché leurs mots sur cet item:


« Je crois que la Dorna s'est un peu égarée » annonce Gerrit Ten Kate. « Ils sont comme des girouettes. Ils décident de quelque chose puis lorsqu'ils entendent que Rossi n'est pas d'accord avec eux, ils déclarent autre chose. » Ronald enfonce le clou: « Ils sont comme ceux qui parlent avant de réfléchir. Avec la crise, ils cèdent à la panique. Ils font des annonces inconsidérées plutôt que de rester sereins et d'évaluer la situation. C'est la situation du Moto2 actuelle, où il n'y a concrètement rien pour le moment. »


« Ils ont beaucoup parle d'arrivées de Moto2 en Espagne, mais pour le moment, on ne voit pas grand chose. Dans l'état actuel des choses, le Moto2 ne nous intéresse plus. Il y a trop de flous pour le moment là dessus et ce n'est pas bon » terminent les deux frères. Voilà des propos de nature à rassurer Flammini.


Mots clés :

Commentaires (2)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Non au moto2!

Par Anonyme

Ce moto2 est vraiment une mauvaise idée organisée par les japonnais pour supprimer la domination des constructeurs européens dans les "petites" cylindrées. Le moto2 sera essentiellement nippon...dommage que la dorna soit aussi influencable. En plus de cela, le moto GP perd son aspect prototype... L'année prochaine le motocross réabilite les 2T pour des questions de couts (le 250cc sera 2T et 4T...)...dans le moto GP on fait l'inverse...on tue le 2T pour fournir des machines moins performantes que celles de série et moins performantes que les 250cc actuelles...un comble ! Pourtant KTM a réussit à créer un moteur 2T injection moins polluants pour les motos : http://twostrokemotocross.com/2009/02/coming-soon-ktm-fuel-injected-two-stroke/ Laissez les prototypes, laissez le 2T ! 2 strokes for ever...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire