Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Moto GP - Grand Prix de France: une aubaine à 10 millions d'euros pour l'économie locale

Dans Moto / Sport

Moto GP - Grand Prix de France: une aubaine à 10 millions d'euros pour l'économie locale

A une époque où une bien-pensance aime à stigmatiser toute initiative tournant autour d'un sport-mécanique, il est très utile de rappeler qu'entre la contestation de salon et l'organisation sur le terrain, il y a un enjeu économique seulement assumé par cette dernière. C'est à travers elle que se conjugue l'intérêt collectif en dynamisant un tissus économique local heureux de l'aubaine en ces temps de disette. La preuve en chiffres, avec le Grand Prix de France de MotoGP.


Le fait est là : l'impact économique du Grand Prix de France Moto, ce sont près de 10 millions d'euros injectés dans l'économie locale. Depuis 1994, PHA/Claude MICHY est détenteur des droits d'organisation du Grand Prix de France Moto et promoteur/organisateur de la manche française du Championnat du Monde MotoGP.


Un événement comme celui-ci, réunit 84 000 spectateurs en moyenne depuis 2010, soit environ 100 000 personnes en prenant en compte les compétiteurs, organisateurs, personnels divers et bénévoles. C'est un véritable poumon pour le tissu économique local. En comptabilisant les frais pris en charge par l'organisateur, par les équipes et pilotes participants (hébergements, déplacements, restauration, dépenses diverses de la vie quotidienne, ...), cumulés aux mêmes frais pour l'ensemble des spectateurs, nous arrivons à un montant de dépenses globales avoisinant les 10 millions d'euros.


Moto GP - Grand Prix de France: une aubaine à 10 millions d'euros pour l'économie locale


Cet état de fait confirme l'importance de l'organisation d'événements de cette envergure, qui font partie intégrante de l'économie des entreprises locales et régionales. En listant de manière non exhaustive les différents types de dépenses lors d'un tel événement, et en partant sur la base d'une fréquentation à hauteur de 80 000 spectateurs, les montants suivants sont atteints :


Dépenses de l'organisateur de l'événement : 2 500 000 €


Dépenses des prestataires et concessionnaires : 400 000 €


Hébergements : 1 500 000 €


(base sur 3 000 chambres d'hotel et 500 chambres d'hôtes, soit environ 6 000 personnes)


Restauration : 600 000 €


(sur cette base de 6 000 personnes sur 3 jours)


Dépenses locales : 40 000 €


(dépenses en carburant, péages, achats divers, ...sur cette base de 6 000 personnes)


Dépenses locales des Campeurs : 3 000 000 €


(sur une base de 40 000 campeurs)


Dépenses locales des autres spectateurs : 1 360 000 €


(sur une base de 34 000 personnes)


Total de cette estimation de dépenses : 9 600 000 €


A cela s'ajoutent des frais non intégrés à ce calcul mais à prendre également en compte : les frais de transport (tramway, bus, taxi), les autres offres d'hébergements (Airbnb, particuliers louant chambres, appartements ou maisons), … Les dépenses de l'organisateur, hors secteur géographique local, à hauteur de 3,5 millions d'euros.


Bref, et n'en déplaise aux esprits chagrins, le fort impact d'un événement comme le Grand Prix de France Moto dans la vie économique locale, départementale et régionale est une réalité à ne pas négliger.


Portfolio (1 photos)

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire