Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Moto GP - Interview Hervé Poncharal: "Dans trois ans le monde de la course aura radicalement changé"

Dans Moto / Sport

Moto GP - Interview Hervé Poncharal: "Dans trois ans le monde de la course aura radicalement changé"

La saison des Grands Prix est terminée mais pour autant il n'y aura pas d'hibernation chez Tech3. Les troupes d'Hervé Poncharal ne vont en effet pas chômer pour bien ficeler un programme Moto 2 qui tient particulièrement à coeur au boss gaulois qui a réussi un joli coup en enrôlant non seulement une paire de pilotes intéressante, soit l'Italien De Rosa et le Japonais Takahashi, mais aussi un certain Daniele Romagnoli, transfuge de l'usine Yamaha en Moto GP où il officiait en tant que manager de Lorenzo. Pour une équipe qui fait son maximum pour joindre les deux bouts, ce n'est pas si mal et nous avons demandé à Hervé quel était son secret, tout comme nous avons sollicité le Président de l'IRTA qui sommeille en lui à propos de cet horizon 2012 qui annonce l'arrivée des 1 000cc dans la catégorie reine.


Hervé, avoir Daniele Romagnoli dans ses rangs pour un projet Moto 2 où beaucoup reste à faire, c'est une belle manoeuvre. Quels ont été des arguments ?


Je lui ai dit que je te connaissais ! Sérieusement, Daniele c'est une vieille connaissance. Lorsque l'on était en 250, il était en 125 chez Playlife du temps de Melandri puis il a évolué jusqu'à se retrouver manager de Lorenzo chez Yamaha. Mais c'est surtout un technicien et c'est une pointure dans le domaine de l'acquisition de données. C'est un vrai passionné, il a voulu revenir aux bases de son métier et notre projet Moto 2 l'a séduit.


Quelle sera sa fonction ?


Il va couver De Rosa. Le fait de prendre un jeune et de travailler dans l'optique de s'élever avec lui vers le Moto GP est aussi une perspective intéressante. Surtout avec un team qui a un pied dans la catégorie avec Yamaha. Techniquement, le châssis d'une Moto 2 c'est une vraie mini Moto GP.


Ces jolis recrutements veulent-ils dire que tu as trouvé ton budget ?


Je n'ai pas d'investisseur pour mon programme. Ce programme n'existe que parce que tout le monde y a mis beaucoup du sien. Nous voulons redevenir des constructeurs et nous avons décidé de semer en Moto 2 pour récolter ensuite le fruit de notre démarche. C'est un risque que l'on a pris parce qu'on peut très bien rien récolter du tout. Le Moto 2 est une stratégie à long terme, à l'horizon 2011-2012.


Moto GP - Interview Hervé Poncharal: "Dans trois ans le monde de la course aura radicalement changé"


Justement, 2012, parlons-en. Ce sera bien l'arrivée des 1 000cc ?


Écoute, la course va radicalement évoluer d'ici les trois prochaines années. Il faut tailler impérativement les budgets à la hache. On vit tous au-dessus de nos moyens et ça ne pourra pas durer. On a donc validé à Valence le principe d'abandonner les 800 actuelles en 2012 pour nous tourner vers des 1 000cc.


Ce qui risque de poser un problème avec le Superbike non ?


Ça, c'est le souci de la FIM. Je ne connais pas les détails du contrat qui lie la FIM avec le Superbike. Je n'ai rien contre le Superbike, il en faut pour tout le monde, mais actuellement le concept Moto GP – Superbike est néfaste pour le monde de la moto.


Pour éviter une éventuelle discorde, peut-on imaginer un schéma Moto 2 avec un moteur unique ?


Certainement pas. La catégorie reine n'aura pas de moteur unique. Jamais !


Peut-on envisager une arrivée des 1 000cc avant 2012 ?


La réglementation est figée jusqu'à cette date, sauf à ce que unanimement les constructeurs décident de passer outre cette échéance et changer la donne plus tôt. Autant dire qu'à priori, il y a peu de chance que cela se produise. Mais bon, si la crise perdure, que l'on se retrouve avec un plateau de quinze motos, alors pourquoi pas envisager une grille de départ mixte dans un premier temps ?


Bridgestone s'est retiré de la Formule 1. Des inquiétudes sur le sort du manufacturier unique en Moto GP ?


Les gens de Bridgestone nous ont assurés qu'ils resteraient jusqu'en 2011. La moto leur donne une image favorable, ils sont contents. Tout ça nous a été verbalement exposés.


Moto GP - Interview Hervé Poncharal: "Dans trois ans le monde de la course aura radicalement changé"


Et ce Ben Spies, tu en penses quoi ?


Bluffant ! Il touche rarement aux réglages de la moto, il veut s'adapter à elle et c'est une démarche importante. Il a fait un week-end sensationnel. C'est un bon mec, pas très disert, mais très accessible. Ça va coller avec Colin, ils vont se tirer la bourre. Mais je pense qu'à un moment donné les courbes vont s'inverser. Mais ça devrait bien se passer. La vie fera son oeuvre !


Valentino Rossi a dit que Yamaha avait le plus souffert de la réglementation sur la limitation du nombre des moteurs intervenue depuis Brno. Un avis là-dessus ?


A Brno, Valentino et Jorge ont survolé les débats, à Indianapolis même chose, le Grand Prix de San Marin se finit par un doublé, Jorge gagne à Estoril, et il n'y a peut être que dans les trois dernières courses où les M1 officielles n'ont pas joué la victoire. Et encore, c'est parce qu'il a plu à Sepang, sinon, Valentino aurait sans doute gagné. Non, on ne peut pas dire que Yamaha ait vraiment souffert depuis Brno !


Commentaires (27)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Tiens c'est bizzar, il me semblait avoir lu quelque part que yamaha était desavantagé par la nouvelle reglementation des moteurs... mais je ne sait plus ou ... surement un site peu sérieux

Par Anonyme

c'est fini les gp,c'est du passe,ça sera comme la f1

Par Anonyme

Décidément très particulier ce Poncharal.....................

Par Anonyme

J'aime bien ce gars c'est un des rares team manager qui dit ce qu'il pense vraiment

Par Anonyme

Si yamaha avait un soucis avec la limitation du nombre de moteur ,sa se verrai dans les résultats .Si 1er au classement constructeur ,et 1er et 2ème au championnat des pilotes ne  les satisfait pas, alors je ne comprend pas . Hervé Poncharal voudrait mais ne peu pas dire tout ce qu'il sait sur l'avenir du Gp ,c'est ce qui permet de pensée qu'il à une attitude bizarre en racontant un peu mais pas trop ,si il parle trop tôt sa va faire encore des on dit...,et puis il doit savoir tenir des secrets pour respecter les membres de l'IRTA. 

Par Anonyme

C'est pas Yamaha qui a des soucis avec les limitations des moteurs, c'est Rossi, ça fait toujours bizare que le soi disant meilleur pilote du monde n'a pas réussi à gagner une course dans la dernière partie de la saison. Bon c'est vrai il avait le itre en vue et puis il devait faire plaisir à son équipe, la pression, blablabla et blablabla, pas étonnant que le surnom de pleureuse de Tavulia lui va si bien. Titre en plastique pour pilote en toc   :lol:   :lol:   :lol:

Par Anonyme

9 titres 125 250 500 990 800 Aprilia Honda Yamaha tout ça depuis une p'tite quinzaine d'années, combien feront ça, j'en deduis que les autres ne valent pas grand chose (ce n'est pas mon avis) si il est en toc avec ses titres en plastique et tout ça en pleurant... hum!!! enfin c'est toujours pareil, c'est usant, vive la moto...

Par Anonyme

SPIES les p'tits poulets... SPIES !!  :oui:

Par Anonyme

Spies un poulet et Rossi une poule c'est pas une ecurie Yamaha mais une basse cours

Par Anonyme

Spies un poulet Roussi :blague:  Bon d'accord, je r'tourne bosser :ptdr:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire