Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Moto GP - Japon: "Les enfants vont à l’école tous les jours" précise Shinya Nakano

Dans Moto / Sport

Moto GP - Japon: "Les enfants vont à l’école tous les jours" précise Shinya Nakano

D'ici cet été, il faudra bien officiellement se prononcer sur l'opportunité de maintenir, ou pas, au calendrier du Moto GP le Grand Prix du Japon déjà reporté pour les douloureuses raisons que l'on sait. Le rendez-vous est programmé pour début octobre, mais le danger de la contamination nucléaire a fait réagir les coulisses de la catégorie. Pilotes, équipes et journalistes ne tiennent franchement pas à arpenter le Motegi pas si éloigné d'une centrale de Fukushima qui n'a pas encore livré tous les terribles secrets de ses dégâts. Être solidaire d'un peuple victime d'une catastrophe naturelle en soutenant des actions caritatives est une chose, s'exposer aux radiations sur place en est une autre.


La décision n'est pas simple à prendre au regard d'un pays qui, le moins que l'on puisse dire, n'est pas neutre dans le monde de la moto. Côté Dorna, on veut mettre sous l'éteignoir ce qui ressemble à un front du refus dans le paddock en précisant que Claude Danis, soit son Monsieur Sécurité, revient du Motegi et qu'il n'y a rencontré aucun problème de translation de l'aéroport vers un site qu'il n'estime pas si endommagé que ça. Elle s'en remettra donc à la décision des seuls Japonais.


Ceux-ci d'ailleurs réagissent. Shinya Nakano s'en est fait récemment le porte parole. Le jeune retraité est aussi membre de l'équipe qui assure la promotion de l'événement et il a déclaré ceci : « La proximité de la centrale nucléaire m'inquiète, ainsi que le fait que certains réfugiés vivent non loin de là. Néanmoins, la ville de Motegi et les villes alentours ont pleinement retrouvé leurs équipements vitaux tels que l'eau, l'éclairage, les routes, etc. Et les enfants vont à l'école tous les jours. A Mito, Utsunomiya, ou encore Chiba, la ville où je vis et qui est proche de l'aéroport international de Narita, tout le monde vit normalement. Des championnats de baseball et de football ont reporté le début de leur saison respective à cause du tremblement de terre, mais ils prévoient déjà des rencontres normales. »


Concernant la piste, il précise: « J'ai fait un premier tour dans une voiture et je n'ai pas eu l'impression qu'il y avait de sérieux dégâts. Néanmoins, quand j'ai pris le guidon d'une Honda CBR1000 et que j'ai pris certaines trajectoires à grande vitesse, comme si j'étais en situation de course, j'ai identifié trois zones qui ont été endommagées. Il y avait des ondulations dans les points de freinage des virages 1 et 3, ainsi qu'un petit décalage dans la chicane précédant la ligne droite. »


« Les travaux pour réparer la piste sont déjà en cours. La fin de ces travaux est prévue pour les premiers jours de juin. La saison des pluies va bientôt commencer au Japon, mais je prévois de revenir à la mi-juillet pour parcourir une nouvelle fois la piste en moto et évaluer son état. » D'ici là, le débat aura encore évolué.


Commentaires (5)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Pour afficher des "with you Japan", ils sont là, quand il s'agit de s'y rendre ils se défilent... Vive le MotoGP et le politiquement correct... Je trouve juste lamentable d'utiliser un drame d'une telle ampleur pour se rendre populaires à coup de slogans tapageurs sans renoncer à leurs petits cocons de starlettes! Vive le SBK et l'endurance, eux sont vrais!

Par Anonyme

Denis   tu melange tout.....

Par Anonyme

N'importe quoi Denis ... facile pour le SBK, il y vont pas au Japon, et Suzuka (8h de suzuka) est à 400 Km ... Motegi est à 100 Km ... alors oui parfois ce sont des petites starlettes, mais ne pas vouloir s'exposer à des radiations nucléaire (un des pire poison que l'homme est inventé), je trouve cela plutot inteligent, enfin pas toi aparement ?!

Par Anonyme

Denis mélange pas tout, le "With you Japan" = Tsunami pas la fuite nucléaire. SBK ne passe pas parle Japon ....

Par Anonyme

"mais ne pas vouloir s'exposer à des radiations nucléaire (un des pire poison que l'homme est inventé:wink:, je trouve cela plutot inteligent, enfin pas toi aparement ?!" MAIS n'importe quoi... le circuit n'est pas DU TOUT dans la zone contaminée, et une grande partie de la zone dite contaminée est moins radioactive que peut l'être une plage bretonne et de très nombreux endroits dans le monde!; ce qui provoque d'ailleurs des débats au japon. Donc avant de boycotter un pays entier, ces abrutis de pilotes, qui risquent réellement leur vie sur les circuits, devraient au moins avoir une idée de l'échelle du risque. Pour info TOUT est radioactif, vos propres os emmettent 8000 bequerels 'naturellement' vous comptez aussi fuir votre propre corps ? 

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire