Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Moto GP: Jerez D.1: Ca part mal pour les Français

Dans Moto / Sport

Moto GP: Jerez D.1: Ca part mal pour les Français

L'ambiance était morose côté Français au bilan de cette première journée espagnole. Les Kawasaki étaient d'abord loin du compte, alors qu'elles étaient arrivées à Jerez le moral gonflé à bloc. Mais un inattendu souci de grip sur l'arrière a fait redescendre les verts sur terre :


Randy déclarait : "Ce week-end n'a vraiment pas commencé comme escompté : nous avons eu de gros problèmes avec l'arrière de la machine. Elle glissait dans presque tous les virages. Nous avons essayé différents pneus mais sans grand résultat".


Moto GP: Jerez D.1: Ca part mal pour les Français


Quant à O.J : "Ce matin, nous n'avions pas du tout de grip à l'arrière. J'espérais une amélioration cet après-midi avec l'augmentation de la température de la piste, mais les progrès ont été insuffisants. L'arrière reste trop glissant et ne procure aucune traction."


Il faut donc espérer une piste plus chaude demain. Kawasaki aurait-il fait un mauvais choix de gomme, irréversible avec le nouveau règlement limitant le nombre des pneus par meeting ?


Moto GP: Jerez D.1: Ca part mal pour les Français


Pour Sylvain Guintoli, en revanche, c'est plutôt du côté du physique que le bât blesse. Il a peu tourné, handicapé par le syndrome des loges, cette ischémie musculaire provoquée par une augmentation anormale de la pression dans une loge musculaire. C'est ce que l'on peut appeler une très mauvaise nouvelle.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire