Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Moto GP: La réduction des coûts débattue demain à la Commission des Grands Prix

Dans Moto / Sport

Moto GP: La réduction des coûts débattue demain à la Commission des Grands Prix

La commission des Grands Prix se réunira demain 18 février et devrait avaliser les pistes explorées cet hiver pour réduire les coûts dans le milieu, un impératif imposé par la crise économique.


Rappelons que celles-ci consistent en la disparition de la journée du Vendredi, pour toutes les catégories, en la réduction à 45 minutes de la durée des essais, de l'abolition des tests d'après Grand Prix, tandis que cinq moteurs seront seulement autorisés pour terminer les huit dernières épreuves du calendrier 2009, la saison 2010 devant être marquée par l'abolition du mulet et un moteur capable d'encaisser trois meetings de rang.


Moto GP: La réduction des coûts débattue demain à la Commission des Grands Prix


En ce qui concerne la valorisation des teams privés, un compromis a été proposé entre les tenants des arguments de Bologne, organisant un classement et une cérémonie spécifiques à chaque arrivée, et les opposants purs et durs au principe.


Le point moyen devrait être la participation du premier pilote privé au podium final. Il restera toujours à définir ce qu'est véritablement une machine privée. Entre une Yamaha, une Ducati et les diverses évolutions de Honda, il risque d'y avoir du boulot.


Commentaires (3)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

ça risque de déplaire à m'sieur Rosy dont le développement moto coute plus cher d'au moins 30% . " Ma yé vé pou gagné à tout lé Jépé!!!! " :peur:

Par Anonyme

Le moteur pour plusieurs courses c'est juste nul. Je rappelle que l'on parle de protos.  La réduction du temps de roulage, et la supression du vendredi ne peut que nuire au spectacle, et insiter les spectateurs à rester chez eux.   Je pense sincèrement qu'il vaut mieux arrêter le motoGP, que d'essayer dans faire un truc ennuyeux style F1. Je préfère ne plus voir Rossi et ses petits copains, plutôt que d'assister à un simulacre de GP.

Par Anonyme

 Pour réduire les coûts et augmenter le spectacle, je propose plus d'essais et les motos réglées au hasard. :D

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire