Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info

Moto GP: Le manufacturier unique n'a encore rien apporté au spectacle

Dans Moto / Sport

Moto GP: Le manufacturier unique n'a encore rien apporté au spectacle

L'entrée en vigueur de la règle du manufacturier unique a donc été consommée sur un tracé de Losail qui a lancé le week-end dernier la saison 2009 du Moto GP. Un début qui a été mouvementé, mettant réellement à l'épreuve le concept d'attribution de 20 pneus par pilote, puisque celui-ci a dû se décliner non pas sur trois jours, mais quatre nuits, dont la dernière vécue dans des conditions de piste bien différentes de celles arpentées jusque là.


Certes, d'un point de vue logistique, Bridgestone peut se targuer d'avoir relevé le défi, un challenge d'autant plus respecté que personne n'a eu à redire sur la qualité des produits fournis, si bien que l'équité sportive a été totalement respectée.


Moto GP: Le manufacturier unique n'a encore rien apporté au spectacle


Reste que si le spécialiste des boudins a la banane, le spectateur peut avoir la mou et bouder la Dorna. Rappelons en effet, qu'avoir un seul fournisseur de gommes devait aussi resserrer le plateau et favoriser le spectacle. Et qu'avons nous eu ? Un Stoner sur sa planète, poursuivi par un Rossi qui avait tout aussi parfaitement oublié la concurrence.


A comparer les classements 2008 et 2009 du Grand Prix du Qatar, on constate que l'écart entre le vainqueur et son dauphin est plus important tandis que le podium se tient dans un éventail plus grand. C'est à croire que dorénavant et à partir de maintenant tout sera comme d'habitude. Le Motegi confirmera-t-il cet ordre immuable ?


Commentaires (5)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Il est trop tôt pour le dire. Au delà du manufacturier unique c'est l'attribution d'un nombre de pneus inférieur à l'exercice précédent qu'il faut également considérer. On a vu également que trouver les bons règlages n'est pas chose aisé et que d'un jour à l'autre cela peut changer...............une course le dimanche aurait sans doute été plus disputée et les écarts moindres à la vue du warm up. Pour autant il est vrai qu'il semble que les plus performants sont les deux leaders actuels...en même temps ils ont un peu plus d'expérience en bridg. Toutefois je pense que cela peut changer ou tout du moins se resserrer. Pour la course de lundi, les écarts sont moins significatifs, s'il ont considère les stratégies ayant été adoptés compte tenu du décalage et des incertitudes qu'il a généré sur les conditions de course quelque peu différentes de la veille.

Par Anonyme

André, personne ne se plaint de la qualité des produits, parce que c'est interdit par contrat, mais clairement Dovizioso, Capirossi, Pedrosa, De Puniet et sans doute Rossi ont souligné l'apparition, d'un pneu à l'autre, de problèmes de chattering et de destruction accélérée du pneu avant. C'est caractéristique d'un contrôle qualité insuffisant à la fabrication, et c'est un problème qu'on a connu en 250 lorsque Dunlop s'est retrouvé seul, ou en WSB lorsque Pirelli a obtenu le marché. Rien de plus agaçant que de voir une course faussée parce que tout le monde n'a pas reçu le même pneumatique, soi-disant unique.

Par Anonyme

De toute façon, c'est devenu tellement pointu que quand tout est réuni, tu marches comme un avion, mais dès qu'il y a un grain de sable, tu es largué.  Tous les pilotes sont des super-champions, quand on voit ce qui est arrivé à Capirossi, et qu'il a toujours la même pêche après 20 ans au plus haut niveau, moi je dis chapeau.

Par Anonyme

Le manufacturier unique n'a encore rien apporté au spectacle, et n'apportera rien, que des désillusions à tous ceux qui croyait au miracle.      Un pneu unique, même de qualité, (là  n'est pas la question à mon avis) ne mettra jamais les pilotes à égalités, puisque les pilotes n'ont pas les mêmes besoins. Un pneu qui ira à la perfection à Dovizioso, sera t il adapté à Pedrosa malgré la même moto ? Non, c'est évident.       Vous parlez d'écarts plus importants que l'année passée, mais avec des chiffres, on se rend mieux compte.     Lorenzo était 2ème à 5" en 2008, il est 3ème à 16" cette année.         Edwards était 7ème à 15" en 2008, il est 4ème à 24." cette année Dovi était 4ème à 13" en 2008, il est 5ème à 27." cette année.  On se rejouit de voir Edwards 4ème, on dit qu'il a fait une meilleure course que l'année dernière, pourtant, en gagnant 3 place il perd tout de même 10 secondes !!!!   Donc, visiblement les décideurs, ceux qui nous ont expliqué que le pneu unique serait la solution pour voir plus de spectacle se sont mis le doigt dans l'oeil, en ne voulant pas voir l'évidence.

Par Anonyme

Une seule course ne suffit pas pour tirer quelques conclusions qu'il soit...............

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire