Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info

Moto GP: Les éclopés dans leur foyer

Dans Moto / Sport

Moto GP: Les éclopés dans leur foyer

Les pilotes les plus sérieusement éclopés du plateau des Grand Prix passeront les fêtes dans leur foyer respectif. Le rugueux Irlandais du Nord Jeremy McWilliams ne se dépareille pas de son fatalisme et de son auto-dérision. Pour lui, pas de doute, il sera opérationnel fin janvier pour reprendre les essais sur la Ilmor.


La fracture se résorbe, le temps fait son œuvre, pour la clavicule, il arrive à manger et à téléphoner sans trop de soucis, donc la rééducation a commencé, et quant au fameux doigt réduit de moitié, ma foi, ça suffira quand même pour freiner. De toute façon, à 42 ans, il dit qu'il a passé l'âge de se faire du mouron. Et McWilliams de conclure : c'était un beau crash, le plus sérieux de ma carrière.


Moto GP: Les éclopés dans leur foyer


Pour Takahashi, en revanche, c'est plus compliqué. Le docteur Costa, sommité en la matière s'il en est, l'a pris en main et reconnaît que les fractures ne sont pas belles. Il y a du boulot à recoller tout ça.


Mais le vaillant japonais a été autorisé à quitter l'Italie où il est soigné, pour son pays natal. Pour les fêtes seulement, car il devra revenir en Europe pour continuer le travail de consolidation. Pour lui, c'est plutôt vers mars qu'il reverra un guidon.



Mots clés :

Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Bon courage a ces courageux,as de la moto! :)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire