Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Moto GP - Pays-Bas: Bridgestone ne serait pas exempt de tout reproche à Assen

Dans Moto / Sport

Moto GP - Pays-Bas: Bridgestone ne serait pas exempt de tout reproche à Assen

Pour cette édition du Grand Prix des Pays-Bas, le manufacturier unique du Moto GP, en l'occurrence Bridgestone, avait fait des efforts pour ne pas revivre les critiques formulées à son endroit durant l'édition 2011 du rendez-vous à Assen. De difficultés à monter et à tenir sa température à sa constance, rien n'avait été épargné au pneu japonais. Si bien que les nippons avaient amené cette fois des pneus arrière asymétriques présentant un mélange medium sur le flanc droit associé à un mélange tendre ou extra-tendre sur le gauche.


Pour quel résultat ? Une nouvelle polémique ! Qui s'est faite jour durant la course. Une fois la mi-épreuve passée, certains pilotes ont eu maille à partir avec leur pneu arrière. Hector Barbera a fini sa prestation à l'agonie, Valentino Rossi est rentré à son box avec une galette ayant perdu ses morceaux, un enfer qu'a aussi connu Ben Spies qui explique ainsi ce qu'il a vécu : « J'ai perdu un gros morceau du pneu, puis un autre. Je ne pouvais rien y faire. J'espérais que Dovi ne me suive pas de trop près, parce que j'avais peur que le pneu explose et je ne voulais pas tomber juste devant lui. »


« Peur que le pneu explose »... Une déclaration choc qui laisse songeur. Bridgestone a entendu et en prend acte par le biais de  Shinichi Yamashita, directeur général du développement de l'enseigne: « Plusieurs pilotes ont rencontré un problème avec leur pneu arrière aujourd'hui. Nous nous excusons sincèrement auprès de ces pilotes. Nous avons entamé une investigation complète et je vais personnellement ramener les pneus concernés vers le centre technique de Bridgestone au Japon demain, où ils subiront une analyse détaillée afin de déterminer la cause du problème. »


La conjoncture est donc sous investigation. En attendant les conclusions, force est de relever que Bridgestone se retrouve à nouveau au centre des commentaires et qu'il a raté encore cette année, son rendez-vous avec les Pays-Bas.


Commentaires (7)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

 La bétise de la mono-marque dans toute sa splendeur! Pneus qui ne tiennent pas ou qui fonctionnent sur une moto mais pas sur l'autre....du grand n'importe quoi! La MGP vérouillée par les espagnoles, avec son manque de pilotes, ses réglements à la c.. est vraiment de plus plus ennuyeuse. Les GP font maintenant dormir comme Derrick.

Par Anonyme

Seules les Honda n'ont pas eu de problème avec les pneus ... mais c'est certainement un hasard qui n'a, bien sûr, rien à voir avec les relations très "serrées" qu'entretiennent le HRC et Bridgestone ! Ah, l'esprit du sport à la japonaise ! Y'a pas à dire, c'est beau !

Par Anonyme

MOI je pensais que Bridgestone avait de bien meilleures relations avec Yamaha,tu vois.

Par Anonyme

18:57 Quand on sait rien, on s'écrase...

Par Anonyme

12:26 visiblement, toi non plus tu sais rien...

Par Anonyme

HE bien si personne ne sait rien alors taisez vous !!

Par Anonyme

MOI JE SAIS RIEN MAIS JE DIRAI TOUT

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire