Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Moto GP - Qatar: Yamaha ne recommencera pas le coup du lundi

Dans Moto / Sport

Moto GP - Qatar: Yamaha ne recommencera pas le coup du lundi

Pour ne pas débuter en queue de poisson, le Moto GP a fait un effort au Qatar pour rester une nuit de plus et courir sous les projecteurs, sur une piste enfin sèche. Une prolongation due, rappelons-le, aux conditions atmosphériques étonnantes vécues le dimanche, synonymes de violente averse, en plein désert, rendant impraticable une piste inondée non seulement par l'eau mais aussi d'une lumière artificielle donnant à la piste des effets de miroir trop dangereux.


La solution a donc été trouvée avec ce report du Grand Prix, une option que les teams ne voudraient surtout pas envisager comme une jurisprudence. Courir un lundi a été une exception et devra restée comme telle. Pour l'avenir, il faudra tirer les leçons de ce qui est arrivé cette année et prendre les mesures correctives qui s'imposent. Et Lin Jarvis, le boss des troupes Yamaha, n'est pas le dernier à mettre les choses au points:


« D'après ce que l'on m'a appris, il est inhabituel d'avoir de la pluie dans le désert et lorsqu'il y pleut, c'est normalement à une autre période de l'année. Néanmoins, nous devons considérer la place de cette épreuve au calendrier. Il faut bien réfléchir aux dates choisies pour cette course. »


Moto GP - Qatar: Yamaha ne recommencera pas le coup du lundi


Si logique qu'il soit, ce point de vue ouvre un débat si épineux que Lin Jarvis risque de prêcher, pour de bon, dans le désert. Car le Qatar veut et tient à être la première épreuve de la saison, et de nuit s'il vous plait. L'an dernier, il s'était déroulé plus tôt et des critiques avaient germé sur l'état d'une piste sensible à l'humidité de la fraicheur vespérale à cette période de l'année. Si bien que pour 2009, le début de la saison des Grands Prix a été repoussé de pratiquement un mois, pour que Losail garde son statut d'entame de campagne.


« Je sais qu'ils veulent débuter la saison » déclare Jarvis. « Mais nous ne voulons pas que cela se reproduise. Peut être devront-ils être la seconde course. Ils doivent choisir une période où la météo est clémente. Ils doivent en avoir conscience car il n'est pas tolérable de prendre un tel risque avec cette course. » Un Qatar qui paye, une Dorna qui encaisse, des teams qui tirent la sonnette d'alarme: le Moto GP prendra-t-il à son compte l'adage voulant que les chiens aboient et la caravane passe ?


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire