Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Moto GP - Tests Ducati à Jerez: Hayden seul sur le pont à se battre contre les Superbike

Dans Moto / Sport

Moto GP - Tests Ducati à Jerez: Hayden seul sur le pont à se battre contre les Superbike

Pendant qu'un commando Honda limait seul la piste de Sepang en Malaisie, avec, notamment, la nouvelle et prometteuse recrue Marc Marquez, on restait, chez Ducati, sur ses bases européennes. Les hommes de Borgo Panigale, avant de jouir d'une trêve hivernale qui sera encore studieuse cette année, s'en sont allés retrouver le bitume de Jerez avec ses quatre pilotes : les deux officiels que sont Hayden et le dernier arrivé Dovizioso, et le duo oeuvrant pour le satellite Pramac constitué d'Andrea Iannone, débutant dans la catégorie, et Pirro, remplaçant d'un Ben Spies toujours convalescent.


Le programme établi par les Italiens consistait à évaluer cadres et bras oscillants autour du moteur et de l'électronique. Mais comme il est dit que rien n'est décidément épargné aux rouges depuis que Casey Stoner les a quittés, la série noire s'est poursuivie dès les premières minutes de ces trois journées d'essai, avec un Andrea Dovizioso incapable de piloter à cause d'un cou meurtri à la suite d'une escapade en motocross.


Le Kid du Kentucky s'est donc retrouvé seul à devoir abattre le travail conséquent prévu et ce, face à la meute des Superbike avec qui il partageait la piste. Déjà malmenée plus souvent qu'à son tour par certaines CRT cette saison, la Desmosedici n'a pas manqué de se faire épingler par les machines d'élite du mondial, et notamment lors de la première journée où l'Américain a dû baisser pavillon au chronomètre face à l'Aprilia d'Eugène Laverty et la Kawasaki de Tom Sykes.


Une hiérarchie qui a fait désordre si bien que le lendemain, le champion du monde 2006 a mis un point d'honneur à relever le gant en signant un 1'40.090 qui battait enfin le 1'40.185 de la RSV4 officielle. Quant au troisième et dernier jour, il était surtout marqué par une pluie qui a gardé tout le monde au sec dans les stands. « Les choses ne se sont pas déroulés aussi bien que nous l'aurions voulu, mais ces tests ont été utiles malgré tout » a lâche un Hayden dont on avait du mal à mesurer l'enthousiasme, au contraire d'une volonté toujours aussi impeccable.


Commentaires (4)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

C'est clair, on a de la peine pour Hayden. Et comment expliquer que les Aprilia de superbike font de meilleurs chronos que celles de CRT? Ca vient de la moto, des pneus, de la meteo, du pilote?

Par Anonyme

Hayden n'est peut etre pas le meilleur pilote mais c'est clairement un de ceux qui a la meilleure mentalité et qui se dépouille le plus sur la piste!

Par Anonyme

Hayden est un trés bon pilote (champion du monde quand même) et un trés gros "bosseur" mais ne pas compter sur lui pour faire évoluer une moto. 

Par Anonyme

Il faut surtout compter sur Rossi pour déveloper une moto, il suffit de voir le nombre de vicoires de la légende italienne sur la Ducati.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire