Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Moto GP - Valence: Hervé Poncharal parle budget et du futur Moto GP

Dans Moto / Sport

Moto GP - Valence: Hervé Poncharal parle budget et du futur Moto GP

A Valence, le Président de l'Irta s'est lâché sur le budget nécessaire pour participer à un Moto GP dont l'avenir fait débat. Carmelo Ezpeleta a ouvert la boite de Pandore en mettant sur la table l'idée d'une formule 1 000cc, une perspective qu'Hervé Poncharal ne doit pas voir d'un mauvais oeil puisqu'il considère ni plus ni moins son engagement en Moto 2 comme une répétition générale pour ce qui l'attend bientôt en catégorie reine. Ce dernier Grand Prix de la saison prendrait-il des airs de fin d'époque ? C'est à croire !


« Alors qu'on ne peut réduire les coûts techniques en Moto GP qu'à dose homéopathique car ce sont des engins d'extra-terrestre, le Moto 2 nous servira de laboratoire pour préparer la prochaine génération de Moto GP » déclare ainsi le Français sans ciller. Mais au fait, le Moto 2, c'est combien ? « Je pense qu'un budget d'un million et demi d'euros serait un budget suffisant pour deux pilotes. Le coût du Moto 2 sera en réduction de 40 à 50% par rapport aux bonnes 250cc actuelles. Un excellent rapport-qualité prix. On a envie d'y être pour redevenir constructeur. C'est pour ça qu'on investit sur nos fonds propres » précise Hervé qui prévient néanmoins:


Moto GP - Valence: Hervé Poncharal parle budget et du futur Moto GP


« Il y a une petite partie de poker menteur qui se joue actuellement en Moto2 A mon avis personne n'a encore le budget. On dépense un peu l'argent qu'on n'a pas ! On passe quelques nuits blanches, on jongle en permanence mais je crois qu'on finira par équilibrer ce budget de fonctionnement. Mais je n'ai aucune assurance. Si on devait attendre d'avoir des certitudes, on ne se lancerait jamais. »


Certes, et pour le Moto GP, qu'en est-il ? « En 2009, notre budget se situait entre 6 et 7 millions d'euros » avoue le boss d'une enseigne Tech3 qui se compose de vingt personnels. « Je souhaite réduire globalement de 15 à 20% ces dépenses la saison prochaine et ce sera sur les salaires des pilotes. Colin a accepté de percevoir quatre fois moins qu'en 2009 et Spies sera payé en grande partie par Yamaha. Les salaires des pilotes seront de 50% inférieurs à ce qu'ils étaient avec l'équipe Edwards-Toseland. Mais nous ne disposons pas encore de notre nouveau budget. » Les temps sont durs, en effet.


Commentaires (4)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Vous la conaissez la blague des steacks hachés: C'est une famille de steack hachés qui se balade dans la foret. Les enfants steacks disparaissent. Pourquoi????????????????????? Parce-que il steak haché.:ptdr::lol: (sté caché )

Par Anonyme

C'est l'histoire d'un Belge qui a fait fortune dans l'import/export : il achète des Français pour ce qu'ils sont, et les revend pour ce qu'ils croient qu'ils sont...

Par Anonyme

C 2 saussice dans 1 micronde: ya 1 qui di : et ta pa 1 peu chaud et l'autre répond : ah 1 saussice qui parle!!:lol::coolfuck::ptdr::miam::fresh::tourne::buzz:

Par Anonyme

on a le budget du haut niveau moto de vitesse... ça cause quand même...  750 000 euros par pilote en MOTO2 et 40% d'économies par rapport aux 250cc et 7 millions d'euros le budget en MOTO GP pour une équipe comme TECH3

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire