Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Moto GP - Yamaha: Hayden donne son avis sur le feuilleton de l'intérim de Rossi

Dans Moto / Sport

Moto GP - Yamaha: Hayden donne son avis sur le feuilleton de l'intérim de Rossi

Être un grand constructeur engagé dans la catégorie reine de la vitesse moto avec une machine qui gagne des Grands Prix ne signifie pas pour autant une vie facile dans le paddock. La démonstration en a été faite par Yamaha, qui a eu les plus grandes difficultés à trouver l'intérimaire d'un Valentino Rossi blessé et convalescent. Mieux, le blason d'Iwata a dû revoir ses plans plusieurs fois après que les pilotes défendant sa cause aient décliné une offre qui ne se refuse pas à priori. Cal Crutchlow a botté en touche et Colin Edwards a refusé l'obstacle si bien que c'est le pilote essayeur nippon qui devra assurer la mission.


Nicky Hayden, interrogé par Motomatters.com sur le sujet a tenté d'expliquer cette conjoncture étonnante, même si le cas de son compatriote Edwards le laisse toujours perplexe : « Je ne sais pas pourquoi Colin a refusé. Il se plaint que sa moto est lente mais il vient de refuser une moto d'usine. Je n'ai pas compris. Ce n'est pas comme si on refilait une Ilmor. C'est une moto qui peut gagner des courses. »


« La semaine dernière, j'étais à Misano avec Bayliss et je lui ai demandé si on lui avait fait une proposition. Il m'a dit que non et lorsque je lui ai demandé si ça l'intéressait d'en avoir une, il m'a répondu « pas le moins du monde ! » Il m'a alors dit que le Moto GP était devenue très compliquée, avec les accidents durant les essais ».


« On a vu ce que ça donnait à Misano. Les pneus Bridgestone sont bons jusqu'à ce qu'ils vous lâchent. Le niveau est tel actuellement que vous ne pouvez pas lancer comme ça n'importe quel pilote dans l'arène, avec ces motos et ces pneus. Vous ne pouvez pas arriver comme ça avec une invitation et faire un top 5. Les pilotes le savent et ils savent qu'ils risquent d'être ridicules. S'il y avait quelqu'un comme ça sur le marché, il aurait déjà un guidon. »


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire