Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Moto GP - Yamaha: "Nous avons dominé le Moto GP grâce à Valentino"

Dans Moto / Sport

Moto GP - Yamaha: "Nous avons dominé le Moto GP grâce à Valentino"

Yamaha perdra-t-il gros avec le départ de Valentino Rossi, ce dernier arrivera-t-il a faire de Ducati une machine qui raflera tout sur son passage pendant les deux ans de son contrat, Jorge Lorenzo fera-t-il définitivement oublié le « Doctor » à Iwata ? Autant de questions qui se posent après cette annonce du transfert de l'Italien chez ses compatriotes, une variante émotionnelle qui devra aussi être prise en compte dans l'équation. Une page se tourne et contrairement aux apparences, elle est bien différente de celle de 2003 lorsque Vale a claqué la porte du blason ailé.


En effet, à cette époque Honda gagnait et Yamaha n'était qu'un faire valoir. Or, cette fois, Rossi quitte une marque qui a retrouvé les sommets depuis son arrivée pour rejoindre une écurie auréolée d'un titre mondial en 2007 et qui a le potentiel pour gagner chaque dimanche de Grand Prix. Les bases sont donc loin d'être les mêmes tandis que Lin Jarvis est tout à fait conscient de la valeur ajoutée qu'a apporté l'homme de Tavullia à ses troupes.


« Il a eu un impact très important parce que quand Valentino est arrivé chez Yamaha, ils n'avaient fait aucun podium la saison précédente, et tout à coup ils remportent le Championnat en 2004 » rappelle le ponte. « Nous avons gagné tout ce qui était possible de gagner en 2005 et il a été très important parce qu'il donnait d'excellentes informations aux ingénieurs afin de développer la moto, et les ingénieurs de Yamaha ont parfaitement su répondre à ses demandes en préparant des solutions à ses problèmes. C'était fantastique au début parce que nos performances ont complètement changé. Nous n'avions plus gagné depuis douze ans et nous avons ensuite dominé le Moto GP grâce à Valentino. »


Talentueux et véloce Jorge Lorenzo aura donc à gérer avant tout un solide héritage laissé par un Valentino Rossi qui aime bâtir et relever les défis. Ce qu'il va recommencer à 31 ans chez Ducati, même si, à Borgo Panigale, on n'est loin d'être dans la triste situation de Yamaha en 2003. Au delà du chronomètre et du palmarès, c'est aussi un élément à prendre en compte dans une carrière. Mais celle de l'Espagnol de 23 ans ne fait que commencer.


Commentaires (14)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Désolé mais les paroles attribuées ici à Lin Jarvis ont en fait été prononcées par Davide Brivio après le test de Brno.. Quant à l'influence du Doctor, (sans oublier JB & Co) : simplement historique ! Seul un têtard lobotomisé peut contester l'influence de Vale et son équipe ! Et malgré tout le talent de Jorge, reste à savoir s'il sera capable de mener à bien le développement de la machine tout en luttant pour le championnat. Bien d'autres pilotes par le passé, tout aussi talentueux se sont brisés les reins sur la partie développement de la moto en Gps. Vale & Duke ultra motivés d'un côté + Honda en force de l'autre, je crains que Yam se sente bien isolée dans les prochaines années, surtout quand il va s'agir de plancher sur la 1000 pour 2012... Live Fast Die Free !

Par Anonyme

 Faudrait arrêter de ré)écrire l'histoire un peu. En 2003, Yamaha comptait parmis ses pilotes un certains Max Biaggi, qui avait lors de sa dernière saison chez le blason d'Iwata, remporté 2 victoires et un bon nombre de podiums.

Par Anonyme

pourquoi parlez des 1000 quand toute les usine vont reste en 800 proto ,les 1000 seront pour aprilia bmw et autre sur un derive d'origine ,et le probleme sera le meme l'electronique gerera tout mais on retrouveras lorenzo pedrosa et rossi ,quel imbecile peut croire que lorenzo sera a la peine sur une 1000 , par ex lui et stoner on demandez si il pouvait reduire l'electronique , pour pouvoir se faire plaisir et avoir plus de sensation,seul un prorossi peut croire dans ses reves que les autre y arriveront pas vous pouvez toujour esperez  ,mais bon si ca peut vous faire plaisir ,pour yamaha le seul souci serait de perdre lorenzo si lorenzo reste il n'y aura pas de bleme les sponsor attende de pouvoir signez avec yamaha , telephonica movistar et le budget car plus que le pilote les ingenieur et devellopemenent on besoin d'argent le reste c'est rien , et l'annee prochaine si rossi n'a pas son titre on dira une annee pour voir une autre pour gagnez ou ducati n'a pas su donnez une machine capable de gagnez

Par Anonyme

Bravo Midian46. Tout est (bien) dit !

Par Anonyme

Tout d’abord merci à Zeupadorje pour le soutien. En revanche, même si ce n’est pas mon rôle, je suis obligé de contredire Pastagaz, et sur plusieurs points. D’abord en 2003 Max était chez Honda dans le Team de Sito Pons, après avoir pris la place de Barros qui lui a fait le chemin inverse en prenant la place de Max chez Yam. Ensuite en 2002 il a effectivement gagné 2 courses (+ 6 podiums), mais dans des conditions très particulières ; ce qui ne veut pas dire que je conteste la possibilité que Max ait pu gagner ces courses sans ces conditions particulières. Mais ceux qui se rappellent ces 2 courses savent que c’était très particulier et les autres peuvent toujours vérifier. 1°  à Brno quand le pneu de Vale s'est partiellement déchiqueté au 16° tour, alors qu’il était glué sur Max prêt à porter son attaque classique de fin de course, ce qui a interrompu la série de 7 victoires consécutives. 2°  à Sepang quand son compagnon d’équipe de l’époque Ukawa, fatigué d’être bafoué tout le reste de la saison, a pris un malin plaisir (avoué) à bloquer volontairement Vale pendant plus de 10 tours alors que Max s’échappait. Au passage restera la baston titanesque entre Vale & Ukawa  avec plusieurs dépassements purement jubilatoires (des 2 côtés d’ailleurs). Mais cette petite rebellion lui a aussi valu de se faire « rétrograder » par le HRC chez Sito Pons en 2003 aux côtés de Max justement. Au passage pour faire place à Nicky qui venait de gagner le Champ Ama Superbike. Et au final lui a coûté le reste de sa carrière en GP, se faisant gentiment pousser vers la sortie fin 2003 au profit de Tamada. Quant à Max chez Yam en 2002, il a passé la saison en guerre ouverte avec son équipe avec bon nombre d’incidents parfaitements déplacés avec Geoff Crust notamment, y compris en direct..  D’ailleurs les incidents + le manque de résultats chronique de Yam (10 ans à ce moment sans Champ), ont largement contribué à la restructuration majeure de 2003 avec la nomination de Furosawa en tête du développement chez Yam et l’arrivée de Barros. Sans parler de la perte du budget Marlboro, partis conter fleurette à Duke pour leur arrivée en GP.. L’exemple de Max et Barros illustre parfaitement ce que je disais à propos de Jorge qui va se retrouver en charge du développement à partir de maintenant. Personne n’est assez imbécile pour leur contester l’excellence de leur pilotage, en revanche n’ont jamais été capables de faire avancer le développement de leurs machines. Déjà du temps d’Aprilia en 250 Max était à la peine pour la mise au point, et il a fallu d'abord la supériorité de l'Aprilia et ensuite toute l’aide du génie/gourou Erv Kanemoto en 1997 chez Honda pour faire le "Back to Back". Ensuite chez Yam que ce soit en 500 ou Moto GP manquait toujours quelque chose, et même en 2005 avec toutes les ressources possibles et imaginables de Honda, qui sont pharaoniques a tout simplement fait sa + mauvaise saison en gp et sa dernière par la même occasion. Pareil pour Barros (pour qui j’ai un profond respect), encore aujourd’hui reste célèbre pour son freinage machiavélique en plus d’une sympathie flagrante malgré les longues années difficiles. Que ce soit chez Suzuki, Yam en 2003 ou Honda en 2004 à la tête du développement, à l’arrivée des saisons médiocres voire horribles comme 2003, simplement la plus mauvaise saison de l’histoire Yam… Pour finir sur Jorge, lui-même l’a admis humblement à plusieurs reprises, la mise au point n’est pas son fort MAIS il a derrière lui une équipe particulièrement douée et parfaitement organisée. Et pour remettre en doute la qualité du pilotage de Jorge, là aussi faudrait être décérébré. La difficulté intervient quand il s’agit de mener à bien les 2 tâches : le développement de la machine + le pilotage tout en luttant avec une (petite) vingtaine de fous furieux pour le Champ. Pour 2011 la différence ne devrait pas trop se faire sentir en début de saison, la base est déjà bonne car bénéficie encore de l’Input Vale/JB/Furosawa. Ceci dit faudra pas faire d'erreurs cet hivers pour la direction finale. Et surtout il ne faut pas oublier que Furosawa (qui est un pur génie) prend sa retraite cette fin de saison, ce qui d’ailleurs semble être une des raisons du départ de Vale..Donc Jorge et son équipe vont se retrouverr en charge de TOUT et je ne suis pas sur que Jorge ne perde pas un peu le nord au milieu du tourbillon. Désolé si j’ai été un peu long, mais l’enthousiasme de me rappeler ces années passées ont multiplié mes mots… Live Fast Die Free  

Par Anonyme

midian 46 quel puits de science !!!!!!!! et d objectivite vos messages sont tjs interessants

Par Anonyme

"Midian46"  :jap: voila un passionné qui sait de quoi il parle et qui respecte les pilotes, un :bien: pour chacun de tes posts que j'ai pu lire et aussi un :bien: à "Zeupadorje" qui soutient Rossi quoi qu'il arrive et qui sait aussi de quoi il parle.

Par Anonyme

Bien parlé Midian46, belle analyse et belle allusion à la personnalité de Max qui sonne la fin d'une lignée de pilotes capricieux voire caractériels pour certains dans les années  années 80/90. Pour peu on en aurait oublié leurs grandes qualités de pilotage tellement leur égo était surdimensionnés.

Par Anonyme

D’abord merci à l’inconnue et patoch 46 pour le soutien, ça fait toujours plaisir. Au passage je n’ai voulu faire étalage d’aucune « science » particulière et maintenant que le commentaire est publié je m’aperçois que j’ai planté un pavé un peu long. J’ai découvert ce site il n’y a pas si longtemps et je trouve très intéressant de ne pas avoir de limites du nombre de caractères possibles pour poster son commentaire. Là au moins on peut élaborer son propos et argumenter ses opinions. Alors que sur la plupart des sites, étrangers inclus, il y a juste la place pour exprimer son point de vue, pas le défendre. De plus l’ambiance générale me semble bien plus amicale ici que la majorité des forums auxquels je participe. Jetez un œil sur Crash.net par exemple, c’est presque barbare, sorte de ping pong absurde d’insultes entre les « posters », tout en affublant les pilotes de toutes sortes de surnoms tous plus débiles les uns que les autres : « Flossi » pour Vale, « Stacey Moaner » pour Casey, « Pedrobot » pour Dani, « Kenlucky Kid » pour Nicky etc… A mon sens dénigrer les pilotes parce que l’on est supporter d’un autre va complètement à l’encontre de l’esprit « communautaire » du monde motocycliste. Tout le monde a compris que je suis un fervent de Vale, mais avec l’une ou l’autre rare rétiscence j’ai un profond respect et une admiration sans limites pour tous les pilotes motos, quelque soit la compétition. Pour moi ceux que j’appelle les funambules de l’asphalte sont les derniers héros des temps modernes. Aussi en tant que rookie, merci encore pour l’accueil, j’espère pouvoir comuniquer avec vous régulièrement aussi amicalement quelques soient les divergences. Live Fast Die Free

Par Anonyme

MIDIAN TOUT 9A POUR NE RIEN DIRE

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire