Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Moto2 Quartararo : Randy De Puniet m'a beaucoup aidé et il continuera

Dans Moto / Sport

Moto2 Quartararo : Randy De Puniet m'a beaucoup aidé et il continuera

La seconde saison en Moto3 de Fabio Quartararo n'a pas été sans tâches et sans coup de grilles. Mais il rugit toujours et il a su retomber sur ses pattes comme tout bon félin qui se respecte en saisissant l'opportunité de bondir en Moto2 au sein de la réputée écurie Pons. Dans l'ombre, il en est un qui a su lui faire garder le cap dans la tempête. Il s'agit de Randy de Puniet, attendu encore à ses côtés en 2017.


Tout à sa préparation en vue d'une saison 2017 qu'il espère fructueuse, Fabio Quartararo a rendu un hommage appuyé à un Randy de Puniet qui l'a rejoint dans une fin de saison 2016 délicate. Le Français avait alors besoin d'appuis et d'écoute, ce que lui a apporté son compatriote, signale dans un entretien accordé à MotoGP.com : « Randy m'a beaucoup aidé, surtout sur la fin de saison 2016 » confirme Fabio. « Il m'a aidé à rester calme et à garder la tête froide malgré les circonstances qui ont été parfois compliquées. En théorie, il sera toujours présent cette saison pour continuer de me suivre et de me conseiller ».


Une bonne nouvelle tandis qu'à l'approche de la reprise, le désormais pilote de Sito Pons dessine ses objectifs : « ce n'est qu'après les trois premières courses en arrivant à Jerez que je pourrai vraiment commencer à me les fixer. Évidemment, les objectifs d'un pilote sont toujours d'être devant, mais cela sera sans doute très difficile dans une nouvelle catégorie aussi disputée. Être le meilleur rookie de l'année serait déjà une très bonne chose pour cette première saison. Mais pour le moment, je reste concentré sur mon entraînement et je ne veux pas me fixer des objectifs au-delà de mes valeurs ».


Une humilité affermie par un entrainement solide : « physiquement, ça ne devrait pas être un problème. Après la récente modification du règlement qui met à 217kg minimum le ratio pilote/machine, je n'ai pas besoin de suivre un régime particulier. Il faudra principalement que je roule le plus possible pour m'adapter à une moto assez lourde et puissante ».


« Il faudra aussi que je m'adapte aux pneus. Je vais me programmer un planning d'entraînement avec une 600cc en plus de m'entraîner en Supermoto ou en Dirt-Track. Je pense que ce sont les points les plus importants pour moi ». Fabio fera équipe avec Edgar Pons.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire